Images : Quand il voit ce que la vieille dame achète, il n'a pas le choix de poster un geste!

Quand il voit ce que la vieille dame achète, il n'a pas le choix de poster un geste!

Ce qu'il dit la vieille dame la fait fondre en larmes!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
2,172 2.2k Partages

Les héros se cachent partout ! Alors que l’écrivain allemand Dirk-Oliver Lange allait à son supermarché, il achète du café et passe rapidement à la caisse et faire une rencontre qu’il n’oubliera pas, dont il partage l’histoire sur Facebook.

« Aujourd’hui au supermarché :

Je voulais seulement acheter du café car j’avais oublié d’en prendre en réserve. Il y avait une vieille dame devant moi à la caisse. Bien habillée, son visage portait les stigmates de la vie.

Avec ce qu’elle posait sur le tapis, il semblait qu’elle vivait seule. Un petit pain, un assortiment de charcuterie, une pinte de lait et une barre chocolatée.

La caissière lui a annoncé le montant à régler : 2,18 euros. Elle n’a pas sorti son porte-monnaie mais une poignée de pièces de la poche de son manteau. La caissière en semblait ennuyée et les clients derrière moi s’impatientaient. Elle a compté la monnaie et a dit d’un ton énervé qu’il manquait 51 centimes. Or, c’était tout ce que la vieille dame avait, et à contrecœur, elle devait oublier un article, elle a donc décidé de laisser le chocolat.

J’en avais le cœur brisé et j’ai dit à la caissière que je payais pour elle, en lui tendant un billet de 50 euros et lui disant de rendre la monnaie à la vieille dame. Après l’avoir remerciée, elle a agi en conséquence. Derrière moi, il y avait un silence de mort. Il était important pour moi de ne pas embarrasser la dame en lui donnant directement de l’argent. De cette façon, elle avait l’impression de pouvoir faire ses courses, comme d’habitude.

Elle m’a regardé, avec des larmes dans les yeux et m’a dit que j’étais quelqu’un de bien, avant de me demander si elle pouvait me prendre dans ses bras, ce dont j’étais ravi. Elle a ensuite emballé ses courses et quitté le supermarché, or, elle m’attendait dans la rue. Elle m’a souri et encore remercié. Je lui ai demandé de m’accorder une faveur : de retourner au supermarché et acheter tout ce dont elle avait envie. Elle a acquiescé et en partant, je l’ai vue rentrer dans le magasin.

Lorsque je suis rentré, j’ai fait mon café du matin tout en repensant à cette rencontre et étais heureux d’avoir manqué de café, car cela s’est transformé en une expérience très positive. Merci, chère inconnue. »

Plus de cinq cent mille personnes ont été touchées par ce geste, un petit geste qui a fait toute la différence. 

Partager sur Facebook
2,172 2.2k Partages

Source: feroce.co/heros-supermarche-ba · Crédit Photo: iStock