Images : Un homme transgenre met au monde sa fille car sa femme est infertile.

Un homme transgenre met au monde sa fille car sa femme est infertile.

Une histoire d'amour et d'acceptation!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
742 742 Partages

Chris Rehds-Dupin, 33 ans, et sa femme, Amy, de Colombus dans l’Ohio ont eu leur premier enfant en décembre 2014, une petite fille nommée Hayden. Mais Chris est né Christina, et était en transition pré-opératoire au moment des traitements de fertilité, qui ont échoué sur Amy. Alors, Chris a décidé de porter le bébé, possédant encore ses organes reproducteurs féminins.

Après la naissance d’Hayden, Amy était encore plus déterminée à porter leur enfant, et Milo est né en 2016.

« Nous sommes passés à travers de nombreux traitements de fertilité, jusqu’à ce que l’on en vienne à décider si on doit essayer encore une fois, ou changer de corps. Nous avions la chance d’avoir deux utérus, alors suite à bien des réflexions, des émotions et des difficultés, nous nous sommes tournés vers Chris. »

Amy, elle, était impatiente de devenir mère et espérait tant porter leur enfant. Le couple a choisi un don de sperme anonyme et une insémination intra-utérine. Chacun des traitements coûte 1 250$, et cinq essais plus tard, Amy n’était toujours pas enceinte. Ce qui a mené Chris à vouloir porter leur enfant.

Jamais le genre de Chris n’a été mis en cause par Amy. « Chris est mon âme sœur. J’aime tout de lui, » dit-elle. Toutefois, la grossesse lui a été difficile : « Quand Chris était enceint, c’était difficile car je pensais être celle qui porterait nos enfants. »

Avec les hormones changeantes de la grossesse, Chris a vu ses seins grossir, mais aussi sa barde se faire plus épaisse. Une période bien confuse pour lui, mais qu’il a bien acceptée : « Je ne pense pas que j’ai eu de problèmes émotives pour avoir un enfant. Je ne perdais pas une partie de mon identité. Je pense que le monde s’en souciait plus que moi. »

S’il a porté son enfant, Chris ne voulait pas l’allaiter. Après des années à comprimer sa poitrine, la moindre pression lui faisait atrocement mal. Alors Amy a pris des hormones afin de produire du lait pour pouvoir allaiter. Malheureusement, elle ne produisait pas assez de lait, et Chris a dû allaiter Hayden. Toutefois, cette expérience a convaincu Chris, plus que jamais, de continuer sa transition, qu’il a commencée en octobre 2015.

« Nous aimerions avoir un troisième enfant. J’espère me faire retirer les seins, mais je n’aurai pas de chirurgie génitale ou ne me ferai pas retirer les ovaires pour ne pas avoir à le porter. Nous verrons en ce moment. »

Partager sur Facebook
742 742 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: PA Real Life