Images : Un pervers envoie des photos de ses parties à une fillette de 11 ans, lorsqu'il tente de la rencontrer, toute une surprise l'attend!

Un pervers envoie des photos de ses parties à une fillette de 11 ans, lorsqu'il tente de la rencontrer, toute une surprise l'attend!

Toute une surprisel 'attend!

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
714 714 Partages

Un inconnu a envoyé des messages à une petite fille de 11 ans de Sao Paulo, au Brésil, sur WhatsApp il y a un mois. Il a commencé par une salutation innocente, suivie d’une photo de ses organes génitaux.

La jeune fille, décontenancée par ce contact, montre alors la conversation à sa belle-mère. Celle-ci décide donc d’en prendre le contrôle afin de découvrir l’identité de l’homme. 

Celui-ci croit qu’il parle toujours à la jeune fille, et se sent assez en confiance pour pousser plus loin sa conversation sur plusieurs jours. Il tente franchement d’abuser d’elle. 

Voici l'autre capture d'écran: 

Après quelques jours de ce petit jeu, le père et la belle-mère décident de le rencontrer et de prévenir la police pour le faire arrêter. Mais la situation a tourné au vinaigre.

Lorsqu’ils sont arrivés au point de rendez-vous, ils l’identifient et se ruent sur lui. Des passants leur demandent ce qui se passe et quand la belle-mère hurle qu’il s’agit d’un pédophile, 10 personnes se sont jetées sur lui pour le passer à tabac.

Le père voulait éviter l’agression, il souhaitait seulement le faire mettre sous les verrous. L’altercation n’a cessé que lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, et l’homme de 28 ans a été mené à l’hôpital. Toutefois, les policiers l’ont fouillé et trouvé plusieurs appareils mobiles avec différentes cartes SIM ainsi que des condoms. L’affaire est toujours en cours, mais la famille espère que les preuves permettront de l’emprisonner.

Parents, soyez attentifs à ce que vos enfants font sur leur téléphone ou sur Internet, imaginez si cette jeune fille n’en avait pas parlé à ses parents ? 

Partager sur Facebook
714 714 Partages

Source: No Lo Creo · Crédit Photo: Capture d'écran