Images : Un Québécois de 81 ans menacé d'être expulsé de sa propre maison qu'il a construite il y a 50 ans.

Un Québécois de 81 ans menacé d'être expulsé de sa propre maison qu'il a construite il y a 50 ans.

Il risque l'expulsion

Publié le par Ayoye dans Images
Partager sur Facebook
718 718 Partages

Un homme de 81 ans dans la région de Montréal fait face à l’éviction, sa maison qu’il a construite pour lui il y a 50 ans étant considérée insalubre.

Peder Mortensen, un ingénieur à la retraite, a immigré au Canada depuis le Danemark en 1959 et s’est acheté un terrain à Vaudreuil-Dorion.

Il a fini de bâtir sa maison 1962 et a essayé de mener un style de vie sans déchets. 

« Je l’ai construite au fil des ans, » disait-il. « J’ai fait le béton moi-même. »

La structure du bâtiment est inhabituelle et ressemble davantage à un chalet, alors que le terrain est rempli de matériaux de construction et de vieille machinerie rouillée que Mortensen utilise pour entretenir ou réparer sa maison.

L’intérieur de la maison est similaire, avec très peu de décoration ou de meubles. On y voit les tuyaux à nu, servant à répondre à ses besoins de chauffage, d’électricité ou autres. 

Les murs de la maison sont faits de panneaux d’aluminium et les fenêtres de cadres de bois et de film plastique.

Mortensen utilise de l’eau de pluie pour sa lessive et ne chauffe qu’une pièce en hiver afin de sauver de l’électricité.

Ses coûts de chauffage sont seulement de 800 $ par année. 

Même si l’homme dit qu’il est bien chez lui, la ville considère que le bâtiment est dangereux.

« On ne peut laisser personne vivre dans de telles conditions, » dit le maire de Vaudreuil-Dorion. « Aucune ville du Québec accepterait une maison de ce genre sur son territoire. »

Les autorités veulent que Mortensen mette sa maison aux normes le plus vite possible, autrement, la ville pourrait obtenir une injonction de la Cour qui lui permettrait d’abattre la maison.

Un conseil de ville aura lieu la semaine prochaine afin de déterminer ce qu’il faudrait pour mettre la maison aux normes et comment la ville peut aider. Quelques voisins de Mortensen ont mis en place une pétition pour lui permettre de garder sa position, qui a obtenu plus de 1 200 signatures jusqu’à maintenant.

D’ici là, Mortensen n’a pas l’intention de partir et réfléchit à l’agrandissement de sa maison. Voici un reportage de CTV News:  [EMBED]

Partager sur Facebook
718 718 Partages

Source: ctvnews.ca/canada/quebec-man-81-facing-eviction-from-hand-built-home-1.2912066 · Crédit Photo: Capture d'écran CTV