Images : Une très mauvaise nouvelle pour les amateurs de fraises!

Une très mauvaise nouvelle pour les amateurs de fraises!

Surveillez ce que vous mangez...

Publié le par Ayoye dans Images

Selon un groupe environnemental américain qui répertorie les aliments les plus contaminés par les pesticides, la fraise contiendrait le plus de résidus de ces produits chimiques.

Petit fruit fragile qu’on ne pèle pas, la fraise contient en moyenne 7,7 pesticides différents, alors que pour d’autres produits, la moyenne est de 2,3.

Un échantillon de fraises contenait à lui seul 20 pesticides différents, tandis que près du tiers des échantillons contenaient 10 pesticides ou plus.

Ces tests effectués par le U.S. Department of Agriculture ont porté sur 48 fruits et légumes américaines ou importés.

Même si ces analyses ont été conduites aux États-Unis, on peut retrouver ces produits contaminés sur nos tablettes. En 2016, au Québec, on a importé 106,4 millions de dollars en légumes frais et 83,8 millions de dollars en fruits frais des États-Unis.

Selon des tests menés au Québec, les niveaux de contamination sont moins élevés dans les produits locaux. Par exemple, beaucoup moins de pesticides sont utilisés sur les fraises, car la production ne se fait pas à l’année.

Toutefois, cette présence de pesticides inquiète pour leurs effets sur la reproduction et le développement des enfants.

Voici une liste des produits les plus contaminés :

  • Fraises
  • Épinards
  • Nectarine
  • Pomme
  • Pêche
  • Poire
  • Cerise
  • Raisin
  • Céleri
  • Tomate
  • Poivron
  • Pomme de terre

Si vous voulez réduire l’impact des pesticides dans votre alimentation, vous pouvez préférer les aliments suivants, qui sont les moins touchés :

  • Maïs sucré
  • Avocat
  • Ananas
  • Chou
  • Oignon
  • Petits pois
  • Papaye
  • Asperge
  • Mangue
  • Aubergine
  • Melon jaune
  • Kiwi
  • Cantaloup
  • Chou-fleur
  • Pample­mousse

Aussi, quelques mesures de précaution peuvent grandement aider.

Par exemple, bien laver et peler ses fruits et légumes avant de les consommer, favoriser les produits bio et choisir des produits locaux.

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: iStock