On sait maintenant à quoi ressemblera l’été 2022 et ça ne plaira pas à tout le monde

Beaucoup de Québécois risquent d’être déçus…

Ayoye

L'été qui s'en vient devrait être unique, instable et collant, selon ce qu'ont indiqué les spécialistes de MétéoMédia.

La séquence de chaleur qui a débuté en 2018 se poursuivra et ainsi, nous aurons droit à un cinquième été qui sera particulièrement chaud. Selon Réjean Ouimet, qui est expert météo, il faudra donc faire preuve de vigilance en raison de la chaleur qui se manifestera cet été: «Si elle est admirable en raison de sa durée, elle l'est aussi par son intensité. »

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

Parmi les facteurs qui contribuent à cette séquence de chaleur, le phénomène La Niña y joue un grand rôle et selon les spécialistes, il s'agira du troisième été successif où La Niña demeurera en place.

Un dôme d'air chaud qui se positionnera au-dessus du centre des États-Unis fera en sorte que la chaleur la plus écrasante ne se fera pas ressentir au Québec, or la province devra toutefois composer avec plusieurs poussées de chaleur.

André Monette, chef météorologue à MétéoMédia, a déclaré: «Le Québec est entouré d’eau chaude dans l’Atlantique et dans le golfe du Mexique, ce qui favorise la remontée de la chaleur dans la province. »

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

L'été à venir sera donc chaud, mais il sera aussi très collant en raison de la position du Québec qui se trouvera au coeur de la trajectoire des remontées d’humidité en provenance du golfe du Mexique.

Toujours selon ce qu'a indiqué André Monette, il y aura des nuits chaudes au cours de l'été.

«Les nuits risquent d'être inconfortables avec la présence d'humidité et de nuages qui empêcheront les températures de chuter. On se situera donc nettement au-dessus des normales. Pour les journées, elles seront chaudes aussi, mais l'anomalie sera moins importante.»

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

Le mauvais temps sera aussi de la partie au cours de l'été à venir. Toujours selon ce qu'a rapporté André Monette, le potentiel d'orages pourrait être violent par moments.

«La “ceinture de feu” va permettre aux orages de se former. Le dôme d’air chaud dans le centre des États-Unis ainsi que le froid près de la baie d’Hudson vont amener beaucoup d’instabilité au Québec. Cela implique donc davantage d’averses, ce qui peut venir gonfler les quantités de pluie reçues.»

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

Enfin, voici les normales des températures au Québec au cours de l'été:

Montréal : 25,5 °C ;
Sherbrooke : 24,1 °C ;
Gatineau : 25,7 °C ;
Québec : 23, 9 °C ;
Saguenay : 23,4 °C ;
Roberval : 22,6 °C ;
Rimouski : 21,6 °C ;
Gaspé : 22,1 °C ;
Sept-Îles : 18,5 °C.