Bloqueur de pub détecté

C’est grâce aux publicités que nous pouvons vous offrir le contenu que vous aimez tout à fait gratuitement. Pour continuer à voir le contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités SVP.

Voici à quoi va ressembler la météo d'ici la fin de novembre et ça ne va pas plaire à tout le monde

D'importantes quantités de précipitations sont à prévoir, au-dessus de la moyenne.

Ayoye

Alors que la deuxième partie de novembre est déjà bien entamée, MétéoMédia a dévoilé ses prévisions pour la fin du mois et ça ne va pas plaire à tout le monde. 

La chaîne de télévision a fait appel au météorologue Réjean Ouimet pour appuyer ses prévisions et il explique qu'il faut s'attendre à de bonnes quantités de précipitations, situées au-dessus des normales de saison, pour la période allant du 17 au 30 novembre.

« Le Québec va se trouver un peu dans la mire des systèmes dépressionnaires bien organisés qu'on peut qualifier de tempêtes. Ça, c'est imminent, on risque d'en entendre parler pour un petit moment », lance-t-il d'entrée de jeu.

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

Il faudra surveiller la situation de très près au cours des prochains jours, mais il se pourrait que le Québec obtienne d'importantes quantités de précipitations. Toutefois, selon les régions, elles ne tomberont pas forcément sous la même forme. En effet, selon l'endroit où vous vous trouvez, vous auriez droit à de la pluie ou à de la neige.

« Il ne faudrait pas être surpris de voir plus de neige nous tomber dessus d'ici la fin du mois qu'on en voit habituellement », souligne le météorologue.

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia

Concernant la météo du début du mois de décembre, il y a encore des incertitudes, a fait savoir le météorologue. 

Toutefois, il précise qu'« il semble y avoir un renversement de tendance ». 

Ainsi, on pourrait voir moins de précipitations dans la première partie du mois de décembre que dans la deuxième partie du mois de novembre.

« Il y a du flou en décembre », ajoute Réjean Ouimet.

La situation est donc à surveiller de près.

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMédia