46 morts, dont 12 enfants, dans l'incendie d'un autobus sur l'autoroute

Ils sont décédés dans d'atroces souffrances.

Ayoye
46 morts, dont 12 enfants, dans l'incendie d'un autobus sur l'autoroute

L'un des accidents les plus meurtriers à être survenus en Europe au cours des dix dernières années a causé la mort de 46 personnes, dont 12 mineurs.

C'est dans la nuit de lundi à mardi qu'un autobus a été ravagé par les flammes en Bulgarie.
L'incendie a tué 46 passagers qui se trouvaient dans l'autobus, dont douze jeunes individus. Les médias locaux ont rapporté que la plupart des victimes sont originaires de Macédoine du Nord et que les passagers faisaient partie de différentes minorités ethniques.

Le premier ministre de Macédoine du Nord, Zoran Zaev, qui s'est rendu à Sofia afin d'aller rencontrer sept personnes qui ont survécu à l'incendie, s'est désolé de cette "grande tragédie" en déclarant: "Douze d'entre eux avaient moins de 18 ans et les autres avaient entre 20 et 30 ans."

Le commissaire Nikolay Nikolov, qui est responsable du service de lutte contre les désastres, a expliqué sur les ondes de la télévision publique BNT que c'est vers 2 heures du matin que l'incendie aurait débuté. L'autobus se trouvait alors sur l'autoroute près du village de Bosnek, à 40 km au sud de Sofia.

Pour sa part, l'agence de presse MIA a rapporté que le premier ministre Zoran Zaev a précisé que "les passagers dormaient quand une explosion est survenue".

Maya Anguirova, cheffe du centre de traitement des grands brûlés, a indiqué que les sept survivants "ont réussi à briser une des fenêtres" afin de s'échapper des flammes: "Les survivants sont traumatisés, ils ont perdu des proches, des enfants."

Enfin, le chef de la police nationale Stanimir Stanev a déclaré à la télévision que "Le chauffeur est mort sur le coup, il n'y avait donc personne pour ouvrir les portes".