La propriétaire d'un bar se lance sur OnlyFans pour sauver son établissement

Lauren pense avoir trouvé la solution pour éviter la ruine

Ayoye

La propriétaire d'un bar a décidé de se lancer sur OnlyFans afin de sauver son établissement, rapporte LADbible.

Lauren Beers a 32 ans et elle a récemment décidé de faire le saut sur la plateforme d'abonnement OnlyFans afin de sauver son bar de la ruine.

En effet, en échange d'un abonnement mensuel de 12 £ par mois (environ 18 dollars canadiens), les clients du bar de Lauren  peuvent ainsi encourager leur établissement préféré.

« Je n'ai jamais été vraiment douée que pour trois choses: tirer des pintes, serrer des pintes et avoir des seins. Alors... j'ai pensé que je combinerais les choses préférées d'un gars (et de beaucoup de filles). Vous abonner pourrait signifier la survie d'un Great British Boozer », a expliqué Lauren.

Les habitués de l'établissement n'ont pas tardé à afficher leur soutien à Lauren en s'abonnant à son OnlyFans.

Comme l'a expliqué l'expert en économie d'argent Martin Lewis, le coût de la vie est de plus en plus insoutenable. « Je suis un expert en économie d'argent depuis 2000. J'ai traversé le krach financier, j'ai traversé la COVID qui a été atténuée par certaines des mesures mises en place par la chancelière. C'est le pire - là où nous sommes en ce moment, c'est le pire ».

Toujours selon Martin Lewis, les gens doivent de plus en plus faire des choix avant de joindre les deux bouts. « Je lisais souvent des messages de personnes disant qu'elles devaient faire des choix entre "est-ce que je vais chez le coiffeur, ou est-ce que je vais au pub me prendre un plat à emporter". Maintenant, il s'agit de donner la priorité à "nourrir mes enfants plutôt que de me nourrir moi-même". Ce n'est tout simplement pas tenable dans notre société et il y a une panique absolue - et ce n'est même pas encore un début ».

Martin Lewis a conclu en faisant remarquer que le coût de la vie est maintenant bien au-delà des capacités financières de la population en général. « En tant qu'expert en économie d'argent, je n'ai pratiquement plus d'outils pour aider les gens maintenant. Ce n'est pas quelque chose que la gestion de l'argent peut résoudre. Ce n'est pas quelque chose pour les personnes aux revenus les plus faibles, leur dire de réduire leurs factures fonctionnera. Nous avons besoin d'une intervention politique ».