Le « pire pédophile » du pays vient d'être condamné à 129 ans derrière les barreaux

ll n'en sortira pas vivant !

Ayoye

Une peine de 129 ans de prison a été donnée au « pire pédophile d'Australie » aux Philippines, rapporte The Lad Bible

Peter Gerard Scully avait d'avoir été condamné à perpétuité pour trafic humain de jeunes filles avant d'écoper de cette peine extraordinaire. 

La cour l'a déclaré coupable d'une soixantaine de crimes, dont ceux de tentative de traite d'êtres humains, distribution de pornographie juvénile, maltraitance d'enfant et viol.

Photo : Nine Network

Sa conjointe philippine, Lovely Margallo, a de son côté écopé de 126 ans de prison. 

« J'espère que cela envoie un message très fort à tous les agresseurs, à tous les trafiquants d'êtres humains, que le crime ne paie vraiment pas », a déclaré à l'Agence France-Presse (AFP) Merlynn Barola-Uy, procureure de la ville méridionale de Cagayan de Oro.

La plus jeune victime du pédophile était un bambin de seulement 18 mois, dont le cadavre a été retrouvé sous une maison qu'il louait. 

« C'est une grande victoire, non seulement pour nous, les procureurs du ministère de la Justice, mais plus important encore, c'est une grande victoire pour les victimes-survivants », a ajouté Mme Barola-Uy, selon ABC News.

C'est en 2011 que le pédophile a fui l'Australie afin d'éviter d'être accusé de fraude. Il a ensuite décidé de s'installer aux Philippines. Il y a créé une entreprise de distribution d'images où on le voyait en train de violer des filles mineures. Ces produits auraient été vendus en Europe, aux États-Unis et au Brésil.

Il s'attaquait surtout à des fillettes de familles pauvres et les attirait dans sa maison entre 2011 et 2014. Deux victimes auraient réussi à s'enfuir et ont raconté qu'elles avaient été non seulement attachées, violées, mais également obligées de creuser ce qui aurait été leur propre tombe. 

« L'auteur de ces actes horribles est l'individu le plus dépravé que j'ai jamais rencontré en 26 ans de maintien de l'ordre », a fait savoir l'agent de police australien Paul Hopkins au 60 Minutes Australia.

Chaque année, entre 60 000 et 100 000 enfants aux Philippines sont victimes d'abus.