On a maintenant plus de détails concernant le suspect qui a foncé dans la foule lors d'une parade de Noël

Cinq personnes sont décédées dans cette affaire

Ayoye
On a maintenant plus de détails concernant le suspect qui a foncé dans la foule lors d'une parade de Noël

L'homme qui a tué cinq personnes et blessé plusieurs autres personnes en fonçant dans une foule avec un VUS lors d'un défilé de Noël a tenté d'écraser la mère de son enfant il y a trois semaines.

C'est le Daily Mail qui a rapporté que l'homme qui a traversé la foule lors d'un défilé de Noël à Waukesha dimanche soir se trouvait à être Darrell Brooks, un rappeur amateur de 39 ans.

Darrell Brooks est connu des policiers depuis 1999. Sa feuille de route criminelle comprend plus de 15 arrestations dans le seul État du Wisconsin, pour des accusations telles que possession de drogue, étranglement et suffocation, coups et blessures, possession illégale d’armes à feu en tant que criminel condamné et résistance à l’arrestation.

Lors de la tragédie qui s'est produite dimanche, Darrell Brooks fuyait justement les lieux d'une dispute conjugale.

En tout, cinq personnes ont perdu la vie, soit quatre femmes et un homme âgés de 52 à 81 ans.

Pour le moment, Darrell Brooks fait l'objet de cinq chefs d'accusation de meurtre.

Le passé criminel de Darrell Brooks a été marqué par de nombreux incidents. À titre d'exemple, entre juillet 2020 et février 2021, il a été en détention, puisqu'il était dans l'attente de son procès pour avoir tiré sur son neveu après une dispute au sujet de son vieux téléphone intelligent.

Alors que la caution était de 7500 $, celle-ci a été abaissée à 500 $ en février, étant donné que les tribunaux n'étaient pas en mesure de lui fournir une date de procès dans les délais requis.

Par la suite, Darrell Brooks a été arrêté le 2 novembre à Milwaukee pour avoir suivi la mère d'un de ses enfants avec son VUS avant de tenter de l'écraser dans le stationnement d'une station-service.
Darrell Brooks été arrêté et accusé de cinq chefs d’accusation, dont un pour avoir omis de respecter les conditions de sa remise en liberté sous caution.

L'homme de 39 ans a ensuite déposé une caution en espèces de 1 000 $ le 11 novembre, puis le 19 novembre, il était de nouveau dans la rue et il a même pu reprendre sa voiture le 21 novembre.

Enfin, le bureau du procureur du comté de Milwaukee a réagi à la tragédie de dimanche soir en déclarant dans un communiqué: "La recommandation de mise en liberté sous caution dans cette affaire n’est pas conforme à l’approche du bureau du procureur du comté de Milwaukee en ce qui concerne les affaires impliquant des crimes violents ni à l’évaluation des risques du défendeur avant la fixation de la mise en liberté sous caution. [...] Ce bureau procède actuellement à un examen interne de la décision de faire la récente recommandation de mise en liberté sous caution dans cette affaire afin de déterminer les prochaines étapes appropriées."