On en sait davantage sur la femme qui a été séquestré pendant 3 ans par sa mère et sa soeur

Sa voisine a livré un témoignage bouleversant

Ayoye
On en sait davantage sur la femme qui a été séquestré pendant 3 ans par sa mère et sa soeur

La voisine de la femme qui avait été séquestrée durant trois ans par sa mère et sa soeur a raconté à BFMTV comment elle a porté secours à la victime dans la nuit du 24 au 25 août. 

« Au secours ! Aidez-moi ! Appelez la police ! », a crié la victime, qui a réveillé Jennifer à 00 h 45. La dame a réalisé que les cris provenaient de l'extérieur et a donc ouvert sa fenêtre, avant de descendre dans son jardin de Bignay, en Charente-Maritime. 

« Elle était pieds nus, en culotte, avec une sorte de dreadlock dans les cheveux, imbibée d’urine et d’excréments. Elle me dit que c’est la voisine, que ça fait trois ans qu’elle est séquestrée par sa mère et sa sœur et qu’il faut appeler la police », explique Jennifer à BFMTV. 

Jennifer prévient ensuite la gendarmerie et tente de prendre soin de la jeune femme en attendant l'arrivée des policiers. Elle lui a donc apporté des gâteaux « parce que je l'ai trouvée très amaigrie, elle ne tenait pas bien sur ses jambes ». 

« Je lui ai aussi donné une bouteille d’eau du robinet et elle m’a dit: 'C’est pas grave, d'habitude je bois de l’eau de pluie' », a-t-elle ajouté. 

Mais les choses se sont tendues quand la mère de la victime est arrivée à son tour dans le jardin de Jennifer. « Elle était dans un état pas mieux que sa fille. Elle lui a dit qu'il fallait rentrer à la maison parce que j'étais peut-être méchante, mais elle n'a pas voulu repartir avec sa mère ». 

Un an plus tard, la mère et la soeur de la victime sont désormais mises en examen pour « séquestration de nature criminelle ». 

Pour Jennifer, la nuit où elle a porté secours à la jeune fille marquera à jamais sa mémoire. « Ça a été quelque chose, ça perturbe mon sommeil, je l’entends encore hurler la nuit. Ce n’est pas possible d’enfermer quelqu’un pendant trois ans sans lumière... ».