Un automobiliste ivre amputé du pénis et d'un testicule après un terrible accident

L'alcool au volant, ça ne pardonne pas

Ayoye
Un automobiliste ivre amputé du pénis et d'un testicule après un terrible accident

Un automobiliste ivre a été amputé du pénis et d'un testicule après un terrible accident de la route, rapporte LADbible. 

L'histoire de Paul Berry, un habitant du Missouri, est tragique. Le 10 mai 2014 à 2h du matin, il prend la route pour aller voir sa petite amie qui vit dans la ville de Columbia, dans l'Illinois. Si conduire de nuit peut avoir son lot de difficultés, il ne s'est pas facilité la tâche en buvant plusieurs verres avec ses amis avant de prendre la route.

Après avoir traversé un pont, l'américain va perdre le contrôle de sa voiture pour une raison dont il n'est pas certain. « Soit je me suis endormi, soit j'ai glissé à cause de la pluie », explique-t-il. 

Paul a fait son possible pour reprendre le contrôle de la situation, mais son véhicule s'est finalement retourné.

« Il a fait plusieurs tonneaux et j'ai été éjecté par la vitre arrière. Ensuite j'ai été projeté dans les aires et la voiture a continué à rouler. J'ai heurté le sol et la voiture s'est arrêtée  juste sur moi », se souvient-il.

Crédit photo: Courtoisie

Par la suite, Paul va être transporté à l'hôpital dans un état critique. Son coeur s'est même arrêté temporairement de battre sur le chemin.

Il a été incroyablement chanceux de survivre à un tel accident, souligne LADbible. Il n'est pas passé loin d'être paralysé. Il aura tout de même passé 5 semaines dans le coma.

À son réveil, il apprend qu'il s'est cassé le cou, les hanches, le bassin, deux côtes, la mâchoire, le nez et a subi un traumatisme crânien. Il avait également une mâchoire en titane, 13 vis dans son menton et des plaques des deux côtés de son visage.

Pour couronner le tout, le volant s'était détaché lors de l'accident et le métal qui restait a écrasé ses parties génitales. Les médecins ont essayé de reconstruire cette partie, mais sans succès. Ils n'ont pas eu le choix de lui amputer son pénis et un de ses testicules. 

« Je ne voulais tout simplement pas y croire, c'était choquant », se souvient le jeune homme de 29 ans. « Je pensais que ça guérirait, mais le médecin est venu et m'a demandé si j'avais du sperme congelé au cas où je voudrais avoir des enfants parce que je ne pourrais pas avoir d'enfants », raconte-t-il

Après 6 semaines de rééducation, Paul s'est remis à marcher contre toute attente. Si aujourd'hui, il semble remis de ce terrible accident, cela lui a pris du temps de s'en remettre psychologiquement.

Crédit photo: Courtoisie

« Ils ont dû amputer ma virilité. C'est comme s'ils avaient abattu un arbre et qu'il y avait une souche », explique-t-il.  « Ça a changé ma vie à jamais d'une manière que je ne souhaiterais pas à mon pire ennemi », conclut-il.

Crédit photo: Courtoisie