Un prisonnier échappe à la peine de mort moins de 4 heures avant son exécution

Il avait même eu droit à son dernier repas

Ayoye
Un prisonnier échappe à la peine de mort moins de 4 heures avant son exécution

Julius Jones, qui se trouve derrière les barreaux depuis 1999, a échappé à la peine de mort moins de 4 heures avant son exécution, rapporte BFM TV.

Celui qui avait été condamné à mort en 2002 pour un meurtre dont il assure ne pas être responsable verra sa peine se transformer en prison à vie. Il n'y aura pas de possibilité de libération conditionnelle, précise la chaîne de télévision. 

Le gouverneur de l'Oklahoma, Kevin Stitt, explique que cette décision a été prise après « un examen dans la prière et un examen des documents présentés par toutes les parties de cette affaire ».

L'exécution de Julius Jones devait avoir lieu ce jeudi à 16h, mais ses avocats ont appris à 12h45 que leur client allait échapper au pire. 

« C'est une étape vers le rétablissement de la confiance du public dans le système de justice pénale en garantissant que l'Oklahoma n'exécute pas un homme innocent », a fait savoir Amanda Bass, son avocate. Elle espère désormais qu'une libération conditionnelle soit possible. 

BFM TV indique que Julius Jones a été sauvé in extremis. En effet, il avait même eu droit à son dernier repas mercredi soir.

Selon les informations relayées par LADbible, l'homme de 41 ans aurait mangé deux sandwichs du KFC, des frites du McDonald's et une pizza de chez Pizza Hut.