Une femme dit faire fortune en vendant ses crachats

Elle vend également d'autres items personnels qui lui rapportent gros

Ayoye

Une femme a déclaré faire fortune en vendant ses «déchets».

C'est le New York Post qui a rapporté l'histoire plutôt insolite de Rebekka Blue, une jeune femme de la Caroline du Nord qui gagne très bien sa vie grâce aux réseaux sociaux et à son compte OnlyFans.

Comme l'a expliqué Mme Blue, la plus grande partie de sa fortune provient de la vente d'objets tels que l’eau sale de sa baignoire, son stérilet, les poils de ses aisselles, ses vieux écouteurs et ses Q-Tips usagés.

Il arrive aussi que Mme Blue reçoive des commandes spéciales, ce qui lui a permis de vendre ses bas, ses sous-vêtements, ses collants et bien d'autres déchets.

Tout récemment, Mme Blue a révélé sur Instagram qu'elle gagnait près de 10 000 dollars par mois grâce à la vente d'objets.

Dans une entrevue avec Mirror, la jeune femme a expliqué: «Si j'ai envie d'une nouvelle garde-robe, je peux vendre mes vêtements sales pour obtenir de nouveaux articles. [...] J'offre un service de vente qui apporte du plaisir et fait que les acheteurs se sentent bien dans un environnement sécuritaire.»

Selon Mme Blue, le secret de son succès réside dans le fait que ses clients sentent qu'ils ont un lien direct avec elle: «Je gagne essentiellement de l'argent avec tout ce qui est attaché à mon corps.»

Alors la prochaine fois que vous chercherez une solution pour faire de l'argent, ça ne vous coûtera rien d'essayer ça...