Une femme perd son permis de conduire car elle faisait une gâterie à un conducteur qui a causé un accident

Elle a été accusée de conduite dangereuse même si elle ne conduisait pas.

Ayoye

Une femme de la Nouvelle-Zélande a perdu son permis après avoir été reconnue coupable d'avoir causé un accident en faisant une gâterie au conducteur.

C'est le Otago Daily Times qui a rapporté cette nouvelle particulièrement insolite au sujet d'une femme nommée Lela Janes Josephs et qui a comparu jeudi dernier devant le juge pour une raison plutôt... inédite.

En effet, bien que Mme Josephs ait comparu devant le juge Andrew Nicholls pour conduite dangereuse et détournement du cours de la justice, la femme de 34 ans n'était pas au volant au moment de l'accident.

Si Mme Joseph a été accusée de conduite dangereuse, c'est parce qu'elle a contribué activement à ce que l'accident se produise. Tout en expliquant que les accusations déposées contre Mme Josephs étaient passibles d'une peine minimale de sept ans de prison, le juge Nicholls a précisé: «Vous avez contribué à lui faire perdre le contrôle de la voiture et à percuter une clôture de ferme.»

La jeune femme a été inculpée à la suite de l'accident, à Kauangaroa Rd, Fordell, juste avant minuit le 27 juin 2021. À l'arrivée des policiers, Josephs se trouvait sur le siège du passager et Andre Teka était au volant du véhicule. Ce dernier a alors fui la scène d'accident et ce sont des citoyens qui ont signalé à la police qu'il était en état d'ébriété et qu'il harcelait des gens en demandant de l'aide.

Lorsque les policiers ont retrouvé le conducteur, ce dernier a subi un alcootest et les résultats ont démontré qu'il dépassait du triple la limite permise.

Le juge Nicholls a finalement condamné Mme Josephs à trois mois et demi de prison.

La peine a toutefois été commuée par le juge en 40 heures de travaux d'intérêt général et 12 mois de surveillance intensive.

Mme Josephs a aussi perdu son permis et elle a été condamnée à une amende de 750 dollars néo-zélandais. Elle devra aussi payer 162,50 dollars néo-zélandais pour avoir endommagé la clôture.