Une mère et sa fille emprisonnées pendant 4 mois car les policiers ont confondu leur thé avec de la drogue.

En prison, pour du thé.

Ayoye
Une mère et sa fille emprisonnées pendant 4 mois car les policiers ont confondu leur thé avec de la drogue.

Une mère et sa fille ont dû passer quatre mois en prison, car des policiers ont confondu du thé avec de la drogue.

Cette histoire tout simplement incroyable s'est produite en Australie, alors que Vun Pui 'Connie' Chong et sa fille, San Yan Melanie Lim, ont importé 25 kg de thé au gingembre brun dans le pays.

La mère et sa fille avaient l'intention de vendre ce thé en tant que remède pour les douleurs menstruelles. En Malaisie, le thé au gingembre brun est régulièrement utilisé pour ses propriétés médicinales.

Le plan de la mère et de sa fille est malheureusement tombé à l'eau, car lors de leur arrivée en Australie, leurs paquets de thé ont été saisis à l'aéroport par les responsables de l'Australian Border Force (ABF). Les agents étaient convaincus que la mère et sa fille tentaient d'importer une amphétamine.

Par la suite, le domicile de Chong et Lim a été perquisitionné par des policiers, ce qui a mené à l'arrestation de la mère et de sa fille qui ont été accusées de trafic de drogue, une infraction passible d'une peine maximale de prison à vie.

Ce n'est qu'au cours des semaines suivantes que les autorités ont été informées de problèmes avec les tests qui ont été utilisés afin d'identifier la substance.

La mère et sa fille ont toutefois dû passer quatre mois derrière les barreaux et ce n'est que le 10 août dernier, après que la police de Nouvelles-Galles du Sud ait effectué sa propre analyse médico-légale, que les accusations contre elles ont été retirées.

Chong et Lim auront donc passé quatre mois en prison et elles auront dû attendre en mai pour être libérées sous caution. Les deux femmes disent maintenant avoir l'intention de demander justice.

Il faudra attendre en mars prochain afin de connaître la suite de cette histoire plutôt troublante...