Au cœur d’un triangle amoureux, elle partage une photo intime de l'autre fille pour se venger

La jeune fille a ensuite porté plainte à la police.

Ayoye
Au cœur d’un triangle amoureux, elle partage une photo intime de l'autre fille pour se venger

Une jeune femme de Saint-Raymond est dans le pétrin après avoir partagé une photo intime de l'ex de son conjoint pour se venger, rapporte le Journal de Québec. 

Rosalie Julien était dans une relation qui connaissait des retrouvailles et des séparations, en avril 2020.

Durant l'une de ces pauses relationnelles, son conjoint a fréquenté une jeune fille d'âge mineur, avant de revenir avec elle. 

Mais Mme Julien a ensuite regardé le contenu du téléphone de son conjoint, pour apercevoir une photo de la jeune fille, en sous-vêtements. Même si sa tête n'était pas sur la photo, une marque distinctive sur son corps permet de la reconnaître. 

L'accusée a alors pris l'image pour l'envoyer à un ami, et également à la victime. La jeune fille sur la photo a ensuite porté plainte à la police. 

Âgée de 21 ans, Mme Julien a collaboré avec les policiers, effaçant les photos, en plus de plaider coupable en avouant « regretter beaucoup son geste ». 

« Ç’a été fait sur un coup de tête, par vengeance, j’ai compris assez rapidement que ça ne se faisait pas », a-t-elle raconté à la juge Hélène Bouillon, dans des propos repris par le Journal de Québec. 

La victime a de son côté fait savoir être passée à autre chose après sa dénonciation.  

La juge a ainsi accepté la demande de la défense et a accordé une absolution inconditionnelle à Mme Julien, qui a offert un don de 500 $ pour compenser son geste. 

L'ami de Mme Julien, qui a aussi partagé l'image intime de la victime, est également accusé de transmission d'image intime d’une personne.