Ce site de rencontre pour ados est utilisé par des proxénètes et des pédophiles.

Reportage choc de J.E.

Ayoye
Ce site de rencontre pour ados est utilisé par des proxénètes et des pédophiles.

Un reportage de J.E. qui sera diffusé vendredi en soirée risque de faire couler beaucoup d'encre. En effet, le reportage traite d'un site de rencontre québécois pour adolescents qui est très populaire auprès des proxénètes et des pédophiles.

Le site de rencontre en question est MyLOL. Alors que ce site est supposément réservé aux jeunes de 13 à 19 ans, il est très facile de contourner la barrière qui devrait empêcher les internautes de 19 ans et plus de le fréquenter.

Le site MyLOL avait été créé à l'origine en Australie en 2013, mais il a été racheté par le Québécois Benoît Tessier en 2015.

Selon la procureure de la couronne Mélanie Dufour, de nombreux internautes qui sont âgés de plus de 19 ans fréquentent MyLOL: "Le fait que ce soit un site pour adolescents attire les prédateurs."

Toujours selon Me Dufour, un site comme MyLOL est une plateforme idéale pour certains criminels qui souhaitent recruter de jeunes victimes: "C'est complètement inacceptable que les proxénètes puissent faire du recrutement sur les réseaux sociaux. Nous avons tous le même problème, Fortnite, Snapchat, Facebook, etc. Nous travaillons tous à trouver de meilleures solutions pour contrer ce problème."

Un reportage au sujet de MyLOL sera diffusé à l'émission J.E. vendredi soir.

Enfin, au moment d'annoncer que 17 enquêteurs avaient été affectés afin de combattre la pornographie juvénile sur Internet, la ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, avait déclaré: "On veut mettre en place une façon de faire avec les policiers qui sera le moins pénible possible pour la victime, puis on va capturer des proxénètes et des clients abuseurs."

Gageons que le reportage de J.E. fera bouger encore davantage les choses!