Des antivaccins harcèlent encore une fois des enfants à la sortie d'une école

La police a dû intervenir

Ayoye
Des antivaccins harcèlent encore une fois des enfants à la sortie d'une école

Décidément, ils n'ont honte de rien… Des antivaccins ont encore une fois harcelé des enfants à la sortie d'une école secondaire de Montréal.

C'est Catherine Richer, reporter culturelle pour Radio-Canada, qui a annoncé la nouvelle sur son compte Twitter.

Il s'avère que sa fille va dans l'école qui a été ciblée par les antivaccins.

« INACCEPTABLE. Des militants antivax sont débarqués à l’école secondaire Robert-Gravel avec des porte-voix en hurlant « On n’est pas violeurs d’enfants » en filmant des « live FB » sur lesquels des enfants ont été filmés, dont ma fille de 12 ans. Le SPVM a été dépêché sur place », a-t-elle écrit.

Parmi les antivaccins présents sur place, on retrouve évidemment Francois Amalega, l'une des figures les plus actives du mouvement complotiste au Québec.

Encore une fois, il ne s'est pas gêné pour filmer des vidéos en direct diffusées sur Facebook. On retrouve évidemment toujours les mêmes propos délirants.

La police a dû intervenir.

Dans une seconde vidéo filmée par Francois Amalega, on peut voir les policiers en train de préparer des constats d'infractions.

« Je suis très troublée par ce qui est s’est passé dans mon comté. Les militants antivax viennent de dépasser la ligne en prenant pour cible des enfants. J’ai contacté la direction de l’école R-G et je les remercie pour leur réaction rapide », a réagi Ruba Ghazal, députée de Mercier.