François Legault doit tenir un important point de presse aujourd'hui

Le premier ministre a de grosses annonces à faire...

Ayoye

Selon les informations de La Presse et de Radio-Canada, François Legault doit tenir un important point de presse aujourd'hui à 13h.

Le premier ministre devrait en profiter pour revenir sur la démission du Dr Horacio Arruda, mais aussi présenter son successeur par intérim au poste de directeur national de santé publique, le Dr Luc Boileau, qui est président-directeur général de l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS).

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, participera également au point de presse.

Crédit photo: Captures d'écran

D'après les informations de La Presse, François Legault pourrait profiter de ce point de presse pour serrer encore la vis aux personnes non vaccinées. Le quotidien indique qu'il pourrait annoncer l'imposition du passeport vaccinal à d'autres commerces, dont les salons de coiffure.

Rappelons que le  Dr Horacio Arruda a annoncé sa démission hier dans une lettre adressée à François Legault.

« Les propos récents tenus sur la crédibilité de nos avis et sur notre rigueur scientifique causent sans doute une certaine érosion de l’adhésion de la population », a-t-il notamment souligné.

« Dans un tel contexte, j’estime approprié de vous offrir la possibilité de me remplacer avant l’échéance du terme de mon mandat, du moins à titre de DNSP [directeur national de santé publique] », a-t-il ajouté.

« Ne voyez pas en ce geste un abandon de ma part, mais plutôt l’offre d’une opportunité pour vous de réévaluer la situation, après plusieurs vagues et dans un contexte en constante évolution », a-t-il insisté.

Crédit photo: Capture d'écran Twitter
Crédit photo: Capture d'écran Twitter

Le Dr Horacio Arruda quitte donc son poste après 22 mois de pandémie. Pourtant, il avait été reconduit dans ses fonctions en juin 2020 pour une période de 3 ans. 

Soulignons qu'il occupait le poste de directeur national de santé publique depuis 2012.

De nombreuses personnalités politiques ont réagi à son départ.

« Merci au Dr Horacio Arruda pour ses longues années de dévouement envers notre appareil de santé publique, trop longtemps négligé et sous-financé. Tout au long de cette pandémie, il a servi le Québec avec sincérité. C’est le gouvernement de la CAQ qui a pris les décisions », a tweeté Gabriel Nadeau Dubois, co-porte-parole de Québec solidaire.

« Le Dr. Arruda a longtemps servi les québécois.es. Les deux dernières années de pandémie ont été charnières. Elles l'auront forcé à mettre de côté sa vie ainsi que sa famille pour nous tous.tes et pour cela, on l'en remercie », a tweeté Dominique Anglade, cheffe du Parti libéral du Québec.

« François Legault cherchera fort probablement à lui faire porter l'odieux de la situation actuelle. Or, le départ du Dr. Arruda ne réglera rien. Les décisions sont prises par le PM et doivent être fondées sur la science et non les sondages et son intuition », a-t-elle ajouté dans un second tweet.

« Dr. Arruda s’est sacrifié pour les mauvaises décisions du gouvernement, mais le problème structurel demeure: il y a dans la cellule de crise un seul scientifique, pour 15 spécialistes de la politique et des comms au service des décisions politiques de F. Legault », a tweeté Paul St-Pierre Plamondon, chef du Parti québécois.

« Le Dr Arruda a été placé devant une crise sanitaire inédite et dans une cellule de crise où son indépendance et sa marge de manœuvre étaient loin d’être évidentes. Dans des circonstances très difficiles il a donné le meilleur de lui-même, et il faut l’en remercier », a-t-il ajouté dans un second tweet.

« La détermination du docteur Horacio Arruda pour vaincre ce virus a fait de lui un allié indéniable pour tous les Québécoises et les Québécois durant cette période difficile. Nous lui devons énormément. Merci d’avoir mis le bien commun au cœur de vos priorités », a tweeté Bruno Marchand, maire de la ville de Québec.

« Horacio Arruda, la tâche qui était devant vous était immense. Vous avez accompagné le Québec dans l’un des moments les plus difficiles de son histoire, avec toute la pression et l’abnégation qu’une telle responsabilité impose. Merci pour votre engagement », a tweeté Valérie Plante.