L'explosion dans une maison au Saguenay–Lac-Saint-Jean pourrait avoir fait une 3e victime

La Sûreté du Québec a dévoilé de nouvelles informations

Ayoye

Alors qu'un homme de 39 ans et un enfant en bas âge ont perdu la vie dans une explosion qui est survenue dans une résidence de l'arrondissement Jonquière au Saguenay-Lac-Saint, une troisième victime pourrait malheureusement s'ajouter à la liste.

Le mystère plane encore autour de cette explosion qui est survenue lundi. Tandis que les policiers poursuivent leurs recherches dans les décombres, un deuxième jeune enfant pourrait avoir subi à cette déflagration.

La Sûreté du Québec (SQ) a déjà confirmé deux décès, soit celui du père de 39 ans et celui d'un de ses enfants, mais on ignore encore si un deuxième enfant était présent lors de l'explosion.

Pour le moment, la SQ ignore encore les circonstances qui ont mené à cette tragédie, mais la police n'exclut pas l'hypothèse du drame familial. L'explosion a été d'une telle intensité que les autorités suspectent que des explosifs ont été utilisés. D'ailleurs, la police a écarté comme hypothèse la défectuosité d'un appareil électrique résidentiel.

C'est la coroner Francine Danais qui aura pour tâche de comprendre ce qui s'est passé dans cette maison de la rue Dubose.

La coroner a précisé que l'état des lieux après l'explosion a considérablement compliqué le travail des policiers.

Enfin, la coroner a aussi souligné que le travail de recherche et d'identification des victimes serait très complexe.