La fille de l'UQAM dit ce qu'elle pense des gens qui jugent la manière dont elle gagne sa vie

« Ils vont toujours se dire “ah ben oui, a s'est montré la ploune” »

Ayoye
La fille de l'UQAM dit ce qu'elle pense des gens qui jugent la manière dont elle gagne sa vie

Dans une entrevue avec Narcity, Hélène Boudreau, alias la fille de l'UQAM, a dit ce qu’elle pense des gens qui jugent la manière dont elle gagne sa vie.

« Je pense qu'ils ne croient pas que j'ai acheté des triplex, ils pensent que je dis ça dans le vide juste pour faire parler de moi. Je pense qu'ils vont toujours se dire "ah ben oui, a s'est montré la ploune". Ils cherchent à trouver des bibittes et à me rabaisser, mais moi ça ne me fait ni chaud ni froid », explique-t-elle.

« Peu importe ce que les gens vont dire, que je suis une femme d'affaires ou une pornstar, c'est leur opinion, moi mon opinion est que je commence en affaire, en immobilier, j'ai réussi, je suis une femme d'affaires. Ma mère, mon père, ils ne me parlent pas vraiment, je n'ai pas vraiment d'aide d'eux puis ce qu'ils pensent de moi, c'est leur opinion, ça m'affecte pas, même si c'est mes parents. J'ai découvert que j'étais vraiment forte d'esprit, je me suis une construit une coquille, je pense que je suis faite comme ça », a-t-elle ajouté.

Dans cette entrevue avec Narcity, elle s'est également confiée sur l'argent qu'elle gagne grâce à OnlyFans,

« Depuis l'affaire de l'UQAM, je faisais environ 10 000 $ à 20 000 $ par mois. Le monde pense faire la même affaire, mais c'est très rare qu'une fille fait en haut de 10 000 $. Depuis l'UQAM, Tout le monde en parle et tous les réseaux de nouvelles comme TVA Nouvelles, Narcity, MTL Blog et tous les autres qui m'ont reposté constamment, ça m'a donné beaucoup d'exposure (...) Je gagne présentement 100 000 $ par mois juste avec OnlyFans », assure-t-elle.