La foudre fait quatre blessés, en plus d'endommager 14 véhicules.

Toute une frousse pour des Québécois qui ont frôlé la catastrophe

Ayoye

La foudre a donné des sensations fortes à des citoyens du Lac-Saint-Jean ce week-end.

C'est samedi qu'un groupe d'individus qui prenaient part à un tournoi de pêche à La Doré ont vécu une mésaventure qu'ils n'oublieront pas de sitôt.

En effet, c'est après qu'une camionnette stationnée ait été frappée de plein fouet par la foudre que le véhicule a été mis hors d'usage. L'instant d'après, une odeur de brûlé s'est fait sentir et au même instant, une boule de feu a jailli.

Plusieurs personnes ont alors été projetées au sol, deux individus qui ont dû être transportés au centre hospitalier et deux autres qui n'ont pas été hospitalisés.

Les autorités ont dû déployer cinq ambulances sur les lieux, en plus des pompiers et des policiers.

En tout, cet incident aura mis 14 véhicules hors service.

Dans une entrevue avec Radio-Canada, le coorganisateur du tournoi de pêche, Steeve Gagnon, a expliqué: «C’est du jamais-vu, c’est comme si on avait dit: "Il y a un météorite qui vient de tomber au bout du lac." On a ressenti l’onde de choc, ça nous a rentré dans le corps.»

Un autre coorganisateur, Éric Tanguay, a déclaré pour sa part: «Il y a une bombe qui est tombée sur le site. On a ressenti vraiment un gros boum. Et là, je me suis approché et j’ai dit à tout le monde de quitter le lac. Il restait environ quatre équipes sur le lac. [...] Ils pensaient que c’était du propane qui venait de sauter. Le pare-brise était tout éclaté en araignée, un cap de roue qui avait sorti, la génératrice était défoncée, les fils d’extension étaient grillés. »

Enfin, Aurélien Launière, directeur de la réserve faunique Ashuapmushuan, s'est consolé que l'incident n'ait pas eu lieu dans un secteur plus achanlandé: «C’est assez exceptionnel et je me demande pourquoi la foudre n’est pas tombée sur les arbres. Je ne sais pas comment ça peut fonctionner, mais on est chanceux malgré tout ça parce qu’il y avait beaucoup de gens sur le site, tout près de 200 personnes.»