Le dégriffage des chats au Québec pourrait bientôt être illégal.

Une pratique de plus en plus impopulaire

Ayoye
Le dégriffage des chats au Québec pourrait bientôt être illégal.

Des groupes de défense des animaux réclament l'interdiction du dégriffage des chats au Québec, rapporte TVA Nouvelles.

Mario Dumont s'est entretenu avec la vétérinaire Claudia Gilbert au sujet de ce que l’on appelle l'onyxectomie féline.

« Le dégriffage, d’abord, ça n’a jamais été populaire partout dans le monde. Ailleurs qu’en Amérique du Nord, ce n’est vraiment pas une pratique qui est courante », souligne-t-elle en expliquant que certains pays ont interdit cette pratique.

Afin de faire valoir sa position, la vétérinaire est revenue en détail sur ce qu'implique le dégriffage. « Ce qu’il faut comprendre, c’est que quand on dégriffe un chat, on ne fait pas seulement enlever les griffes. On enlève la dernière phalange de chacun de ses doigts, donc ça devient une multiple amputation pour ces chats-là », précise-t-elle. 

Crédit photo: Adobe Stock

« Ça a une répercussion très importante, et il n’y a pas de raisons de dégriffer parce qu’il y a des alternatives très efficaces », a ajouté Claudia Gilbert. 

Elle estime qu'interdire le dégriffage « va juste rendre service à tout le monde » et affirme que de nombreux vétérinaires au Québec ne le pratiquent plus. « Les seuls qui le font encore disent qu’ils ont peur que les clients aillent ailleurs pour le faire », assure-t-elle.