Le Dr Boileau fait une annonce importante concernant la 4e dose de vaccin contre la COVID-19

Il a répondu à une question que beaucoup de Québécois se posent

Ayoye

Le directeur national de santé publique par intérim, le Dr Luc Boileau, a confirmé que la sixième vague de COVID-19 semblait s'estomper rapidement dans la province, tout en annonçant que les personnes en bonne santé ne devraient pas avoir besoin d'une quatrième dose de vaccin.

C'est mercredi que le Dr Luc Boileau a pris part à une conférence de presse en compagnie de la Dre Caroline Quach, pédiatre et microbiologiste-infectiologue, et de la Dre Marie-France Raynault, conseillère médicale stratégique senior de la Direction générale de la santé publique du MSSS.

Tout en soulignant que «la situation épidémiologique va vraiment dans le bon sens», le Dr Luc Boileau a mis de l'avant que portrait global lui apparaissait «très encourageant», puisque le ralentissement marqué des dernières semaines «se poursuit toujours au Québec».

Le directeur national de santé publique par intérim a poursuivi en déclarant: «Les décès, les hospitalisations, les absences des travailleurs de la santé… tous ces indicateurs ne cessent de décroître. Ce qui nous montre que nous avons eu raison d’amorcer graduellement un retour à la normale de manière prudente. »

Le Dr Luc Boileau a aussi confirmé qu'une quatrième dose du vaccin contre la COVID-19 n'était pas nécessaire pour les personnes en bonne santé: «Le Comité d’immunisation du Québec considère actuellement qu’il y a peu d’avantages à recevoir cette deuxième dose de rappel si on ne fait pas partie de ces clientèles [plus à risque].»

Du côté du dernier bilan qui a été publié mercredi, on y a apprend que 23 nouveaux décès liés à la maladie ont été enregistrés par la santé publique du Québec. Pour ce qui est des hospitalisations, une baisse (54) a été observée, alors que 1101 nouveaux cas ont été déclarés dans les 24 dernières heures.

Rappelons que le port du masque obligatoire demeure en vigueur dans la majorité des lieux publics fermés du Québec jusqu'à samedi à minuit. Après cette date, le port du masque demeurera obligatoire dans les centres hospitaliers, les cliniques, les CHSLD, les RPA et dans les transports en commun.