Mort d'une mère et de ses deux enfants: Des soignants de Saint-Jean-sur-Richelieu brisent le silence

« C’était l’une des pires journées de notre carrière »

Ayoye
Mort d'une mère et de ses deux enfants: Des soignants de Saint-Jean-sur-Richelieu brisent le silence

Alors que la mort d'une mère et de ses deux enfants a bouleversé le Québec, des soignants, de l'hôpital de Saint-Jean-sur-Richelieu, qui les ont pris en charge brisent le silence.

TVA Nouvelles explique que cette mère de 42 ans, Karine Cloutier, était infirmière à l'urgence de l'hôpital de Saint-Jean-sur-Richelieu pendant plus de 20 ans. Elle était aimée de tous ses collègues, souligne la chaîne de télévision et ce sont certains d'entre eux qui l'ont reçu, elle et ses deux enfants, dimanche dernier.

« Sa marque de commerce était son grand sourire», se souvient Mélissa Asselin, une de ses anciennes collègues. « Elle nous faisait du bien et avait toujours un mot gentil pour dédramatiser chaque situation. C’est une grande tragédie et une immense perte pour toute la famille et la communauté », a-t-elle ajouté.

Une des collègues de Karine Cloutier, qui a préféré gardé l'anonymat, indique que les employés ont été profondément marqué par ce qu'il s'est passé dimanche. « C’était un cauchemar (...) C’était l’une des pires journées de notre carrière », affirme-t-elle.

Patric Lachance, le mari de Karine Cloutier, a expliqué à TVA Nouvelles que sa femme s'était réorienté professionnellement il y a peu de temps. « Elle avait récemment quitté pour faire des soins à domicile. C’était des horaires plus faciles avec les enfants ».

Les anciens collègues de Karine Cloutier ont lancé une cagnotte virtuelle pour aider son mari et son fils. Au moment d'écrire ces lignes, plus de 27 000 $ ont été récolté.