« On ne peut pas se permettre d’assouplir davantage » affirme François Legault

Il n'assouplira pas d'autres règles.

Ayoye

Alors que les restaurants et les bars réouvriront bientôt leurs portes en Ontario, le premier ministre du Québec, François Legault, ferme la porte à une telle initiative dans la province, rapporte Radio-Canada. 

Malgré une baisse légère du nombre d'hospitalisations, jeudi, le chef caquiste a déclaré qu'on « ne peut pas se permettre d'assouplir davantage », même s'il a concédé être « tout comme la population, tanné » des consignes en place. Il a plaidé pour que la population continue de suivre les conseils de la santé publique. 

La semaine dernière, le gouvernement avait confirmé la rentrée des classes en présentiel et la levée du couvre-feu, en plus de permettre la réouverture des commerces le dimanche. 

« Je vous demande de rester prudents et patients. On va finir par s'en sortir », a-t-il plaidé. 

Jeudi, le gouvernement dirigé par Doug Ford a annoncé que les bars, les gymnases et les restaurants rouvriront leurs portes. Ici, plusieurs restaurateurs lancent un cri du coeur à François Legault et réclament un tel assouplissement rapidement. 

La cheffe libérale, Dominique Anglade, avait aussi demandé de pouvoir permettre les sports à l'école, pour la santé physique et mentale des jeunes. Néanmoins, le directeur national de la santé publique par intérim, le Dr Luc Boileau, a répondu que cela ajoutait des contacts et qu'il valait mieux l'éviter.