Paul St-Pierre Plamondon soutient une candidate péquiste qui a déjà fait du porno

Une candidate du PQ a fait dans la porno; PSPP la soutient

Ayoye

Une candidate pour le Parti québécois a semé la controverse bien malgré elle après qu'un média eut révélé qu'elle avait déjà oeuvré dans l'industrie du cinéma pornographique. Toutefois, malgré la controverse, son chef, Paul St-Pierre Plamondon, lui a assuré son soutien, rapporte le Journal de Montréal

Le Courrier de Laval révélait vendredi matin l'information comme quoi la candidate avait pris part à une vidéo diffusée sur PornHub.

« [Andréanne Fiola] est une jeune femme engagée et brillante, qui sensibilise des centaines de milliers de personnes aux causes de l’indépendance et de l’environnement. Continue ton excellent travail Andréanne », a fait savoir sur son compte Twitter le chef péquiste. 

La jeune femme qui se présente dans la circonscription de Laval-des-Rapides à Laval a confirmé sur Facebook qu'elle avait déjà participé à des films coquins.

« Il y a plusieurs mois, j’ai participé à la production de contenus numériques explicites qui ont été diffusés sur plusieurs plateformes pour adultes. Ces actions étaient réalisées sans montrer mon visage afin de préserver mon anonymat.

Bien que j’assume entièrement mes actions et mes choix, le contenu a été retiré à ma demande il y a un moment puisque je ne veux plus exposer ainsi mon intimité. Je suis désolé pour les conséquences sur mon entourage et je ne referais jamais ce type de choix.

Je remercie mon parti et mon chef de leur soutien et continuerai ma campagne afin de mériter la confiance des citoyennes et des citoyens de Laval-des-Rapides », a-t-elle confirmé.