Richard Martineau envoie un message fort aux personnes qui hésitent à se faire vacciner

« Qu’est-ce que vous attendez ? »

Ayoye

Dans sa nouvelle chronique pour le Journal de Montréal, Richard Martineau a décidé d'envoyer un message fort aux personnes non vaccinées.

Avant de débuter sa chronique, il a toutefois fait une précision importante en expliquant qu'il ne s'adressait pas « aux antivax, qui sont aux vaccins ce que les Témoins de Jéhovah sont à la transfusion sanguine, mais aux gens qui – pour toutes sortes de raisons – hésitent à se faire vacciner ». 

Ensuite, il a enchaîné avec le concept d'uchronie. « C’est une branche de la science-fiction dans laquelle l’auteur s’amuse à refaire l’Histoire », explique-t-il. Il propose ensuite à ses lecteurs « d’imaginer l’état du monde aujourd’hui si, malgré tous nos efforts, on n’avait pas pu créer un vaccin contre la COVID ».

Il dresse ensuite un portrait sinistre de la situation si un vaccin contre la COVID-19 n'avait pas été créé. « Toutes les provinces seraient dans la même situation que l’Alberta », illustre-t-il. « Ça serait le foutu bordel. On serait dans la chnoute jusqu’au cou. Notre vie serait un enfer », ajoute-t-il.

Par la suite, il met l'emphase sur la chance que les Canadiens ont d'avoir accès facilement au vaccin contre la COVID-19. « Vous, vous avez la chance de vivre dans un pays où le vaccin est gratuit et disponible partout. Alors qu’est-ce que vous attendez ? », se demande-t-il.

« On veut bien tenir le parapluie au-dessus de votre tête pour vous protéger de la pluie, mais ça ne vous tente pas de vous protéger vous-mêmes ? Et, surtout, de protéger vos proches ? Avant de vous endormir, ce soir, pensez à ça deux minutes... Ça vous tenterait de vous réveiller, demain matin, dans un monde où le vaccin n’existe pas ? », conclut-il.

Vous pouvez lire la chronique complète de Richard Martineau en cliquant ici.