Un cannibale raconte le moment où il a mangé de la viande humaine pour la première fois

De quoi donner des frissons dans le dos.

Ayoye

Un tueur en série de 63 ans surnommé Vladimir le cannibale a raconté comment il avait mangé l'une de ses victimes et goûté pour la première fois à de la viande humaine, rapporte The Lad Bible

Vladimir Nikolayevich Nikolayev a été reconnu coupable en 1997 d'avoir tué deux hommes en Russie. 

Sa peine de mort originalement décrétée a été transformée en prison à perpétuité après l'abolition de la peine de mort dans le pays. 

Dans le documentaire Inside Russia's Toughest Prisons de National Geographic, l'homme a raconté comment il avait mangé l'une de ses victimes. 

Il explique qu'au départ, il n'avait pas l'intention de s'adonner au cannibalisme, mais qu'il a finalement été tenté lorsqu'il démembrait le cadavre de sa victime. 

« Je rentrais d'une soirée un peu saoul. Et à côté de la porte de mon immeuble un autre gars, saoul lui aussi, m'a demandé du feu. Nous avons commencé à nous disputer et nous nous sommes battus. Il m'a frappé, et je l'ai frappé, et il s'est avéré qu'il est mort », raconte-t-il. 

Photo : National Geographic


« Qu'est-ce que je devais faire? Je l'ai traîné dans la salle de bain, je l'ai déshabillé et j'ai commencé à le couper en morceaux. J'ai coupé un morceau de viande de sa cuisse et je l'ai fait bouillir. Je l'ai essayé, je n'ai pas aimé, alors je l'ai haché et je l'ai fait frire dans une poêle à frire », a-t-il ajouté.

Mais le plus horrible dans l'histoire est qu'il a ensuite servi une partie du cadavre à une connaissance et sa famille... mais tout ce monde ignorait qu'il s'agissait de viande humaine. 

« Il l'a ramené à la maison et l'a donné à sa femme. Elle en a fait des boulettes, elle en a eu elle-même et en a donné à ses enfants. Ils ne savaient pas ce que c'était », a-t-il ajouté. 

L'homme est également accusé d'avoir vendu environ 5 kg de chair humaine en prétendant que c'était du kangourou. Une femme a remarqué un goût étrange et a fait examiner la viande. Les analyses ont révélé qu'elle contenait du sang humain. 

C'est là que l'homme a été arrêté par les autorités.