Un homme de la Beauce est reconnu coupable d'avoir assouvi ses pulsions avec une vache

Joseph Roy qui a été filmé en pleine bestialité.

Ayoye
Un homme de la Beauce est reconnu coupable d'avoir assouvi ses pulsions avec une vache

Un homme de la Beauce a été reconnu coupable de bestialité à la suite de son procès pour avoir assouvi ses pulsions sexuelles sur des vaches.

C'est un homme de 35 ans nommé Joseph Roy qui a été filmé en train de pénétrer des vaches après s'être introduit par effraction dans le bâtiment d'une ferme de Saint-Simon-les-Mines.

Au moment de rendre son verdict au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce, le juge de la Cour du Québec, Thomas Jacques, a rappelé que les nombreux incidents impliquant Joseph Roy sont survenus durant les mois de mars et avril 2020.

Un enquêteur de la SQ s'était intéressé au cas de Joseph Roy après que des images le montrant en action avaient été partagées sur les réseaux sociaux afin d'identifier l'individu en question. Une caméra de chasse avait été installée par les propriétaires des lieux, car ceux-ci suspectaient qu'un intrus s'y introduisait après la découverte de traces de pas dans la neige autour de l'étable.

Tout en faisant remarquer que "l’enquêteur n’a eu aucun doute quant à savoir qu’il s’agissait du bon individu" le juge Thomas Jacques a soutenu que même en l’absence de la preuve vidéo, il ne subsisterait pas de doute quant à la culpabilité de Joseph Roy: "Après l’analyse de l’ensemble de la preuve, le tribunal estime que [la déclaration de l’accusé à l’enquêteur, où il s’incrimine] est fiable et crédible."

Pour sa part, Joseph Roy avait reconnu sa culpabilité, mais il s'était ravisé par la suite en modifiant son plaidoyer, puis il avait demandé de subir son procès. La défense de Joseph Roy s'appuyait sur le fait qu'on ne pouvait pas identifier clairement le suspect sur les vidéos filmées par la caméra de chasse.

La prochaine comparution de Joseph Roy aura lieu en décembre, alors que le juge annoncera la peine qui lui sera imposée.