Un père de Gatineau est suspecté d'avoir enfermé sa fillette de 3 ans dans la sécheuse.

La fillette aurait subi des brûlures au premier degré.

Ayoye
Un père de Gatineau est suspecté d'avoir enfermé sa fillette de 3 ans dans la sécheuse.

Un homme de Gatineau fait face à de très graves accusations, dont voies de fait grave, séquestration et d’avoir abandonné une enfant de moins de 10 ans de manière à ce que sa vie soit en danger.

L'homme de 31 ans qui se nomme Iannick Toussaint est suspecté d'avoir enfermé une fillette de 3 ans dans une sécheuse avant de l'activer.

C'est le 1er octobre dernier que M. Toussaint aurait placé la fillette dans la sécheuse, et ce, alors qu'il en était le gardien.

Les autorités ont précisé que M. Toussaint n'est pas le père de la fillette, mais il serait toutefois un membre de son entourage.

Le journal "Le Droit" a rapporté pour sa part que la fillette aurait subi des brûlures au premier degré. Il restera à déterminer si ces brûlures sont concordantes avec la configuration de l'intérieur de l'appareil.

En plus des brûlures au premier degré, la fillette pourrait avoir subi une commotion cérébrale.

L'incident a été dévoilé au grand jour après que le père de l'enfant ait remarqué la présence de blessures sur le corps de sa fille.

Le père a alerté les policiers et vendredi dernier, Iannick Toussaint comparaissait avant d'être libéré sous plusieurs conditions.

Le criminaliste Jean-Pierre Rancourt n'a pas caché en entrevue avec TVA Nouvelles Gatineau qu'il s'agissait là d'un incident très particulier: "J’en ai vu dans ma carrière beaucoup de choses épouvantables, mais celle-là est incompréhensible. L’enfant de trois ans dans une sécheuse. Il va faire face à des accusations extrêmement sévères et à moins d’avoir un problème psychiatrique, il va devoir faire de la prison longtemps."

La prochaine comparution de Iannick Toussaint est prévue pour le 10 janvier 2022.