Une femme masturbe son bébé chien afin de se payer des implants mammaires

Elle a plaidé coupable de bestialité

Ayoye

Une jeune mère de famille a masturbé son bébé chien afin de se payer des implants mammaires, rapporte TVA Nouvelles. Elle a plaidé coupable de bestialité...

La chaîne de télévision indique que la femme, âgée de 30 ans, a obtenu une absolution inconditionnelle ce vendredi matin au palais de justice de Longueuil. Celle qui vit en Montérégie a tout de même été dans l'obligation de faire un don à la SPCA de Roussillon d'un montant de 350 $.

« La poursuite a fait le tour de la jurisprudence. Ce n’est pas encore un crime qui est abondamment réprimé. En exigeant une donation à la SPCA, ça nous apparaissait important de dénoncer le caractère illégal du geste », a fait savoir la procureure de la Couronne, Me Mélissa Léonard.

« Ce n’est pas parce qu’il y a une absence de violence physique que ce n’est pas de la maltraitance. On ne peut pas parler d’un comportement adéquat envers un animal », a-t-elle ajouté.

« Madame a eu de grandes répercussions par rapport à ça ; une prise de conscience. [La peine] prend tout ça en considération », a-t-elle souligné.

Crédit photo: Adobe Stock

TV Nouvelles explique que les faits remontent à l'automne 2020 lorsqu'elle vivait encore avec son ex-conjoint. À cette époque, elle allait sur un site web qui permet aux gens de se faire rémunérer en échange de services sexuels.

Celle qui cherchait à se payer des implants mammaires a donc décidé de réaliser ce fantasme d'un internaute afin de financer son opération. Elle a donc consenti à masturber son bébé chien et à se filmer pendant qu'elle le faisait.

C'est son ex-conjoint qui a découvert les images de l'événement dans un téléphone cellulaire qui était à lui, mais qu’elle utilisait. 

C'est plus d'un an après les faits que la mère a été arrêté par la police de Longueuil.

TVA Nouvelles précise que cette mère de famille n'a jamais reçu l'argent que l'internaute lui avait promis en échange de la réalisation de son fantasme.

La chaîne de télévision ajoute que le bébé chien a été offert en adoption.