Voici 20 applications que les prédateurs utilisent afin d'attirer les enfants.

Portez attention à ces applications

Ayoye
Voici 20 applications que les prédateurs utilisent afin d'attirer les enfants.

Le Journal de Montréal a publié un dossier très complet à propos des applications les plus populaires auprès des prédateurs afin d'attirer d'éventuelles victimes.
C'est un organisme de Floride, le Children’s Advocacy Center, qui est à l'origine de la liste des 20 applications les plus populaires auprès des prédateurs.

Comme l'a fait remarquer la porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) Anik de Repentigny, les temps ont beaucoup changé depuis l'époque où les policiers se concentraient sur les écoles, les bouches de métro, les parcs et autres endroits publics afin de traquer les prédateurs: "Les prédateurs sexuels se tiennent à l’affût des dernières tendances et se familiarisent rapidement avec la plateforme vedette du mois ainsi qu’avec le langage, le contenu et l’utilisation en général qu’en font les jeunes."

Pour sa part, Me Mélanie Dufour, procureure de la Couronne spécialisée dans les dossiers de proxénétisme et d’exploitation sexuelle, a insisté sur le fait que la surveillance est généralement déficiente sur la plupart de ces applications, dont Messenger de Facebook.

Maintenant, voici la liste des 20 applications et comme l'a récemment indiqué la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault, assurez-vous que vos enfants soient en sécurité: "C’est là que la prévention entre en ligne de compte, afin d’éviter qu’un jeune chat sur un site douteux, où des plus vieux se font passer pour des plus jeunes".

-Snapchat
-Chat & Date
-Tango
-Zoomerang
-Skout
-Bumble
-Whisper
-Holla
-Grindr
-Badoo
-Discord
-Calculator%
-Kik
-Best Secret Folder
-MeetMe
-TikTok
-LiveMe
-WhatsApp
-Ask.fm
-Wickr