Nouvelles : 11 nouveaux vaccins d'enfants obligatoires en France. Voici ce que risquent les parents qui ne le font pas.

11 nouveaux vaccins d'enfants obligatoires en France. Voici ce que risquent les parents qui ne le font pas.

Découvrez les nouveaux vaccins obligatoires

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,956 2.0k Partages

Le Premier Ministre français Édouard Philippe vient d'annoncer que 11 vaccins d'enfants seront obligatoires à partir de l'année prochaine.

Jusque là seuls 3 vaccins "de la petite enfance" étaient obligatoires (diphtérie, tétanos, poliomyélite) tandis que les huit autres (coqueluche, hépatite B, rougeole..) étaient seulement recommandés. "Ce double système est une exception française. Cela pose un vrai problème de santé publique" déclare le Premier Ministre.

Cela va changer à partir l'année prochaine. L'objectif de cette mesure est d'empêcher la réapparition de certaines maladies. En 2008, des nouveaux cas de rougeole avaient causé la mort de 10 enfants en France. 

Selon le code de santé français, les familles s'opposant aux vaccinations de leur enfant risquent six mois d'emprisonnement et de 3.750 euros d'amende. Ces sanctions ne sont néanmoins jamais mises en application. 

"l'objectif n'est pas d'avoir des amendes mais de faire de la pédagogie" déclare la Ministre de la Santé Agnès Buzyn. 

Les 11 vaccins désormais obligatoires sont les suivants: poliomyélite, le tétanos, la diphtérie, la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l'hépatite B, la bactérie haemophilus influenzae, le pneumocoque et le méningocoque C. 

Ne pas faire vacciner son enfant représente un grand risque pour la santé publique. 

"Les effets indésirables graves sont très rares et font l'objet d'un suivi et de recherches approfondies lorsqu'ils surviennent. Le risque de développer une maladie grave en ne se vaccinant pas est beaucoup plus important que celui de voir apparaître un effet indésirable lié à la vaccination." rappelle l'Institut national de la prévention et d'éducation pour la santé. 

"Les avantages de la vaccination dépassent largement les risques" ajoute l'Organisation Mondiale de la Santé. 

Partager sur Facebook
1,956 2.0k Partages

Source: BFM · Crédit Photo: iStock