Nouvelles : 300 militants de Daesh prennent en otage des étudiants dans une école!

300 militants de Daesh prennent en otage des étudiants dans une école!

Les combats font rage...

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
705 705 Partages

Aux Philippines, ce mercredi, des militants pro-État Islamique qui ont détenu des étudiants en otages ont dû battre en retraite suite à une lourde fusillade.

Des civils étaient utilisés comme boucliers humains à Pigcawayan, une ville sur l’île de Mindanao, où une bataille sanglante a lieu depuis 5 semaines entre des troupes gouvernementales et islamistes.

Le Brigadier général Restituto Padilla dit que les djihadistes se sont retirés et les militaires cherchent à découvrir si d’autres civiles sont encore retenus en otages.

Les étudiants auraient été pris au piège par près de 300 militants de Bangsamoro Islamic Freedom Fighters (BIFF) tôt ce mercredi.

« La situation est déjà résolue, » explique Padilla. « Ils se sont retirés, l’école est sécuritaire. Les troupes les poursuivent. »

À un kilomètre de l’école, on pouvait entendre les coups de feu, et les troupes empêchaient les gens d’approcher.

 

Un porte-parole de BIFF, Abu Misry Mama, disait que les militants ont emmené les civils dans un endroit à l’abri des coups de feu et n’avaient pas l’intention de les garder en otages. Quand on lui a demandé s’ils seraient libérés, Mama a répondu « Oui, nous ne sommes pas des kidnappeurs. »

L’incident de Pigcawayan ne serait pas relié aux combats de Marawi. « Ceci vient d’un groupe qui a connu beaucoup d’harcèlement, » selon Padilla.

Selon le chef de police de Pigcawayan, Realan Mamon, l’attaque serait peut-être une tentative de détourner l’attention des militaires des militants assiégeant Marawi.

Les combats qui y font rage ont déjà fait 350 morts.

Partager sur Facebook
705 705 Partages

Source: DailyMail · Crédit Photo: iStock