Nouvelles : Après l'Ebola, une autre menace plane sur la planète...

Après l'Ebola, une autre menace plane sur la planète...

Une autre menace plane sur la planète

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Alors qu’on pensait avoir vaincu ebola, une autre sérieuse menace à la santé se profile…

l'ebola s’est finalement calmé en Afrique de l'Ouest, mais un autre agent infectieux commence à faire parler de lui : le virus Zika.

Comme nous l’apprend Yannick Villedieu de Radio-Canada, ce virus qui vient de la forêt de l'Ouganda où il a été découvert en 1947 représente, selon le journal médical britannique The Lancet, « une nouvelle menace mondiale à la santé ».

Encore mal connu et capable de se propager dans de nombreuses parties du monde, transmis par des moustiques, le Zika est un autre agent infectieux « émergent » explique le journaliste scientifique. C'est pourquoi il inquiète de plus en plus les autorités de santé publique - notamment la section de l'Organisation mondiale de la santé responsable des Amériques - l'Organisation panaméricaine de la santé, basée à Washington.

Le Dr Sylvain Aldighieri, responsable de l'Unité sur le règlement sanitaire international, dresse un portrait de la situation dans les Amériques.

« Depuis mai-juin 2015, des épidémies de grande ampleur ont été détectées dans le nord-est du Brésil », note le Dr Aldighieri.

Voyons ce que disent les experts cités par le journaliste.

« Le Zika est un arbovirus de la même famille que le virus de la dengue et se transmet par le même vecteur, le moustique Aedes aegypti. Donc, des infections généralement bénignes. Sauf qu'on a observé que le Zika peut aussi avoir des conséquences plus graves sur la santé. C'est ce qu'on voit actuellement au Brésil, où l'on a recensé entre 440 000 à 1 300 000 de cas de Zika. Et où l'on a signalé des cas de microcéphalie (crâne et cerveau plus petit) chez des bébés nés de femmes qui avaient été infectées lorsqu'elles étaient enceintes. Cette relation de cause à effet n'a pas encore été absolument établie, mais elle semble s'avérer de jour en jour. »

Comme il n’existe aucun médicament ou vaccin contre le Zika, les autorités s’inquiètent bien sûr de ces potentielles conséquences à l’échelle planétaire.

Source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/science/2016/01/15/001-virus-zika-ameriques-bresil.shtml