Nouvelles : Avant de se suicider, le garçon de 16 ans laisse une lettre bouleversante à ses parents. Son histoire va vous déchirer le coeur.

Avant de se suicider, le garçon de 16 ans laisse une lettre bouleversante à ses parents. Son histoire va vous déchirer le coeur.

Une lettre bouleversante

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
630 630 Partages

Daniel Joseph Fitzpatrick est un adolescent de 14 ans qui s'est pendu car il subissait du harcèlement à l'école. C'est sa soeur de 17 ans qui a retrouvé son corps. 

Daniel a laissé une lettre avant de mourir que sa famille a choisi de publier pour montrer les dangers du harcèlement à l'école. Dans sa lettre d'adieu, il décrit les violences qu'il subissait régulièrement à l'école en nommant les garçons qui le martyrisaient:

"J’écris cette lettre pour raconter mon expérience au collège Catholique Holy Angels Catholic Academy.

Au début, tout se passait bien, j’avais plein d’amis, de bonnes notes et une belle vie. Mais un jour, j’ai déménagé et quand je suis revenu tout était différent. Mes anciens amis avaient changé, ils ne me parlaient pas et ne m’aimaient plus. Au moment de rentrer en cinquième, Anthony et moi avons redoublé. Mais lui, s’en est pris à moi à cause de ça. Il a commencé à me harceler avec John, Marco, Jose et Jack, ça n’arrêtait pas. Lorsque je me suis battu avec Anthony, ils ont fini par arrêter de me maltraiter, sauf John qui était énervé. Tout ça s’est fini avec des radios pour mon petit doigt à cause de John. J’ai fini par me battre avec John et ai eu le petit doigt cassé. Il a eu pas mal de soucis tandis que moi…"

Si son père a choisi de rendre cette lettre publique, c'est qu'il voulait que "tout le monde sache ce qu'il a pu endurer". 

"Aucun enfant ne devrait vivre ce que mon fils a subi. Les seules choses qu'ils ont été capables de nous dire sont les mêmes choses qu'à lui : 'Tout va finir par rentrer dans l'ordre. Le faites-vous suivre ? Il te faut faire plus d'efforts Danny. Ces choses-là finissent par passer" explique son papa dans une vidé publiée sur Facebook. 

Il conclut la vidéo avec une confession bouleversante: "Vous avez la chance de pouvoir prendre vos enfants dans vos bras chaque jour et chaque nuit et ce, jusqu'à la fin de vos jours et des leurs. Moi, je n'ai plus cette chance. Vos petits monstres me l'ont arraché ainsi qu'à ma femme et notre fille. Danny était gentil, doux  et il n'avait pas une once de méchanceté en lui... J'aimerais tellement l'entendre me dire 'Bonjour papa' à nouveau, j'en profiterais pour lui dire chaque jour que je l'aime comme je le faisais avant."

Une terrible histoire qui rappelle les dangers que présentent le harcèlement à l'école. On souhaite beaucoup de courage à la famille Fitzpatrick qui a vécu cette si terrible tragédie. 

Partager sur Facebook
630 630 Partages

Source: Feroce · Crédit Photo: Feroce