Nouvelles : Bell Canada se retrouve dans l'eau chaude

Bell Canada se retrouve dans l'eau chaude

Voici toutes les informations.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
253 253 Partages

Une demande en recours collectif a été déposée concernant les montants abusifs facturés par Bell concernant les appels à frais virés.

L'appel à frais virés consiste à joindre quelqu'un d'un téléphone public en transférant les frais à la personne qui est appelée.

Cette technique est très employée par les détenus pour joindre leurs familles par exemple.

La demande en recours collectif a été déposée du fait de la tarification abusive de la compagnie Bell Canada. La représentante du recours Carole Ouellet est mère de détenu. Elle indique que pour 12 appels passés entre mai et septembre, elle a déboursé 157 dollars!

En juillet, elle avait notamment payé 3,51 dollars pour une minute de conversation.

"Elle m’a mentionné qu’après avoir vu les montants qui lui étaient chargés, elle hésite à répondre quand elle voit que son fils l’appelle. Même si elle veut lui parler, elle pense toujours à la facture qui va venir" déclare l'avocat Maitre Zukran. 

Le criminologue Jean-Claude Bernheim explique que le lien des détenus avec leur famille est pourtant essentiel pour leur réhabilitation: "C’est démontré que plus les contacts avec la famille sont fréquents, plus la réhabilitation a une chance de réussir. Si lors de la libération le détenu se retrouve dans un endroit isolé socialement, et doit repartir à neuf totalement, ce sera plus difficile à réaliser s’il n’y a pas de lien avec la famille qui peut assurer un soutien".

Ce genre de tarifs abusifs peut grandement endommager la santé financière des familles déjà affectée par l'incarcération. 

On espère que Carole Ouellet obtiendra justice!

Partager sur Facebook
253 253 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Flickr