Nouvelles : Cet animal est mis en cage car on veut ses excréments! La raison est complètement dingue!

Cet animal est mis en cage car on veut ses excréments! La raison est complètement dingue!

C'est complètement fou!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles

Nous avons tous parfois des goûts un peu plus dispendieux pour certaines choses.

Pour les vêtements, les voitures, les restaurants.. et pour certains, pour le café. 

Toutefois, le café de luxe cache un terrible côté sombre. 

Mais pour faire un bon café de luxe, il faut surtout... de bons excréments! 

Twitter/@espressiora

En effet, l'ingrédient secret pour le café de luxe kopi luwak réside dans les excréments de civettes asiatiques.

Une civette ou luwak est un très petit animal qui vit en Asie du Sud-Est. 

C'est un mélange entre une belette et un chat sauvage. 

Dès qu'elle avale des baies de café et les digère, le noyau fermente dans son appareil digestif c'est ce qui fait en sorte, selon les experts, qu'il y a un goût caramélisé.

Un détail qui peut s'avérer être très payant pour les producteurs. 

Le but initial pour cultiver les grains de café est donc très simple: trouver des excréments dans la nature, les laisser sécher et les torréfier. 

Twitter/@espressiora

Toutefois, comme dans toute chose, des gens vont trop loin et une chose qui semblait simple finit par dégénérer. 

Pour rentabiliser leurs récoltes, des producteurs vont jusqu'à mettre les animaux en cage pour les suralimenter et ainsi augmenter les productions. 

Les animaux sont donc retirés de leur habitat naturel pour ensuite être enfermés dans une cage avec des conditions horribles. 

La civette est un animal qui doit bouger librement donc lorsqu'elle est enfermée, l'état de santé de l'animal devient à risque au point même où elle peut en mourir. 

Cette pratique est maintenant fréquente en Indonésie, en Chine, au Vietnam, en Thaïlande et aux Philippines.

Chaque année, des centaines de civettes trouvent la mort à cause de cette pratique barbare. 

Twitter/@espressiora

Source: feroce.co/luwak-cafe-exploitation/?ref=fb · Crédit Photo: Twitter @espressiora