Ce jeune vit un véritable enfer, plus sa vie avance, plus c'est terrible...

15268 Vues
15268
Ce jeune vit un véritable enfer, plus sa vie avance, plus c'est terrible...
856
Partages
/ /

Le harcèlement scolaire est un fléau qu’il ne faut pas prendre à la légère. On entend beaucoup parler d’histoires se déroulant au collège et au lycée, or, ce phénomène peut se continuer à l’université ou dans une école supérieure.

Comme pour Adrien Gorget.

Il a été un enfant curieux, un adolescent studieux avant de devenir un jeune homme sportif et brillant. Adrien semblait promis à un bel avenir.


Il obtient son baccalauréat scientifique avec la mention très bien et se prépare à réaliser son rêve : intégrer une grande école afin d’apprendre les techniques aéronautiques et aérospatiales.


En 2013, il intègre une formation d’ingénieur et est confiant en son avenir.

Malheureusement, il devient rapidement victime de harcèlement. Ce n’est plus du bizutage, mais de l’acharnement. Quand sa voiture se fait vandaliser, il décide de porter plainte.

À partir de ce moment, il sera de plus en plus isolé à l’école et subira des représailles. Afin de les supporter, il se défoule à travers le vélo et parcourt pas moins de 4 400 kilomètres en cinq mois.


Sa situation est toutefois difficile en 3e année, malgré tout le soutien de sa famille.


Plus la date du procès contre celui qui a vandalisé sa voiture, plus Adrien craint les représailles à venir. Ne trouvant aucun soutien parmi ses camarades ou la direction de l’école, il a décidé de mettre fin à ses jours, en proie au désespoir. Il n’avait que 20 ans.

Dans sa lettre d’adieu, il désigne l’école en tant que responsable de son malheur et mal-être.

Posted by Monik Gorget on Tuesday, April 4, 2017

Adrien n’est pas un cas isolé, et il est urgent que le plus de personnes possible soient sensibilisées au harcèlement, afin de savoir comment agir avec une victime ou un témoin.

Brisons le silence en signant cette pétition, pour que les bourreaux se rendent compte à quel point leurs actes sont graves…

  Partager sur Facebook