Nouvelles : Ces enfants ont été victimes d'une terrible catastrophe il y a 30 ans. Ces photos semblent sorties tout droit d'un cauchemar.

Ces enfants ont été victimes d'une terrible catastrophe il y a 30 ans. Ces photos semblent sorties tout droit d'un cauchemar.

Un vrai drame, c'est tellement triste..

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
368 368 Partages

Le 26 avril 1986 a lieu une terrible catastrophe qui va bouleverser le monde. 

La fusion du réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine (L'URSS à cette époque) provoque un terrible accident. Un immense nuage radioactif se propage alors et touche des milliers de personnes. 

Une irlandaise nommée Adi Roche se porte volontaire pour aider les populations sur place. Elle travaille à cette époque pour l'association Campagne pour le désarmement nucléaire.

Mais le régime soviétique ne se montre pas très coopératif et se méfie des étrangers. Ils déclarent qu'ils gèrent la situation et n'ont pas besoin d'aide venant de l'étranger. 

Cinq ans plus tard, Adi reçoit un fax écrit par un groupe de docteurs ukrainiens et biélorusses qui lui réclame désespérément de l'aide: "SOS. Pour l’amour du ciel, s’il vous plaît, aidez-nous à sortir nos enfants de là !" dit le message.

Ce message s'adresse au monde entier. La situation est critique là bas. 

Adi s'envole pour l'Ukraine avec un groupe de médecins étrangers. C'est qu'ils découvrent sur place va les traumatiser. 

Les médecins ukrainiens et biélorusses sont complètement débordés. 300 orphelinats sont plein à craquer d'enfants malades et déformés à cause du nuage radioactif. Les orphelinats et les hôpitaux manquent de tout: médicaments, nourriture et matériel.

Adi décide d'agir. Elle organise les voyages Reste et Récupération pour les enfants malades avec l'aide de familles irlandaises et fonde l'association Chernobyl Children International, une ONG qui leur vient en aide. 

Aujourd'hui l'organisation compte 10 000 bénévoles et 22 000 enfants ont été rapatriés en Irlande pour y être soignés. Au total, l'organisation d'Adi a aidé près d'un million d'enfants.

Pour les 30 ans de la catastrophe, Adi Roche a prononcé un discours à l'ONU qui indique que le combat n'est pas terminé. 

"Tchernobyl ne fait pas partie du passé. Tchernobyl est malheureusement pour toujoursL’impact de ce seul accident nucléaire ne peut pas être réparé. Ces empreintes radioactives sont incrustées dans notre monde pour toujours et des millions de personnes restent tous les jours infectés par cet héritage funèbre" a-t-elle déclaré.

Bravo à elle pour tout ce qu'elle a fait. Elle a fait preuve d'un immense courage et d'une incroyable générosité. 

Partager sur Facebook
368 368 Partages

Source: Feroce · Crédit Photo: Feroce