Nouvelles : Cette île japonaise interdite aux femmes fait maintenant partie du patrimoine de l'humanité de l'Unesco!

Cette île japonaise interdite aux femmes fait maintenant partie du patrimoine de l'humanité de l'Unesco!

Choquant?

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
104 104 Partages

Au Japon, l’île d’Okinoshima est particulière. Les femmes y sont interdites d’accès et elle vient de faire son entrée au sein du patrimoine de l’humanité de l’Unesco, ce lieu représentant une « valeur universelle exceptionnelle pour l’humanité. »

La liste de l’Unesco comprend 1073 lieux et Okinoshima est le 17e site japonais qui y figure.

Située au nord de l’île d’Honshu, Okinoshima ne reçoit qu’une fois par année des visiteurs extérieurs, soit le 27 mai, et leur nombre est limité à 200 hommes. Les visiteurs doivent faire des ablutions dans la mer, complètement nus, avant d’y mettre les pieds. Autrement, seul un prêtre shintoïste y réside. La raison pour laquelle les femmes y sont interdites n’a jamais été énoncée.

Si cette interdiction a suscité des interrogations quant à la discrimination, Mechtild Rössier, directrice du Centre du patrimoine mondial, a fait part d’un précédent, soit le mont Athos, en Grèce, qui est, lui aussi, interdit aux femmes. 

Le gouvernement japonais est ravi de la décision de l’Unesco et le ministre des Affaires étrangères, Fumio Kishida, souligne que cette île « unique et précieuse » a été depuis les temps anciens un lieu d’échanges avec l’étranger et abrite de nombreux objets en témoignant.

Partager sur Facebook
104 104 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: iStock