Nouvelles : Cette nouvelle application permet à ses utilisateurs d'être accompagnés lors de leurs déplacements nocturnes.

Cette nouvelle application permet à ses utilisateurs d'être accompagnés lors de leurs déplacements nocturnes.

Révolutionnaire !

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
9 9 Partages

Une application est en train de changer la vie de dizaines de milliers de personnes dans le monde, rendant leurs trajets plus sécuritaires la nuit.

Companion a été créé par cinq étudiants de l’université du Michigan et permet à ses utilisateurs de demander à un ami ou un membre de la famille de leur tenir compagnie virtuellement et surveiller leur trajet, grâce au GPS ou une carte en ligne, afin de rentrer en sécurité chez soi.

Et le plus beau, la personne contactée n’a pas besoin d’avoir installé l’application, disponible pour Android et iPhone.

Les personnes contactées reçoivent un texto avec un hyperlien les menant sur une carte interactive qui montre le trajet emprunté par l’utilisateur. S’il s’en éloigne, tombe, est poussé, commence à courir ou que ses écouteurs sont décrochés, l’application le détecte et demande à l’utilisateur si tout va bien.

Ils ont alors 15 secondes pour le confirmer. En cas où l’utilisateur ne peut confirmer ou s’il y a véritable urgence, l’application devient un système d’alarme personnel, afin d’effrayer les criminels et donne la possibilité de contacter les urgences.

À la base créée pour les étudiants à l’université afin de traverser les campus, lorsque l’utilisateur appelait les urgences, l’application contactait aussi le département de sécurité de l’université, or, cela ne s’appliquait qu’aux universités voulant travailler avec Companion.

En même temps, l’application alerte le contact tenant compagnie à l’utilisateur, qui peut alors alerter la police et signaler sa position ou l’appeler et vérifier si tout va bien.

En plus de pouvoir appeler la police ou alerter un contact, l’utilisateur a aussi un bouton qu’il peut appuyer s’il ne se sent pas en sécurité.

Ces données collectées peuvent être relayées à la sécurité des campus universitaires afin d’avoir une idée des zones à risques et déterminer ce qui fait en sorte que les utilisateurs ne s’y sentent pas en sécurité.

L’application est gratuite, les créateurs la financent en collaborant avec des universités. Aux États-Unis, ils espèrent connecter tous les départements de sécurité des universités du pays ainsi que les départements de polices locaux et les services d’urgence.

Partager sur Facebook
9 9 Partages

Source: Business Insider · Crédit Photo: iStock