Nouvelles : De déchirantes photos montrent les derniers instants de vie d'un garçon de 11 ans atteint d'une rare maladie.

De déchirantes photos montrent les derniers instants de vie d'un garçon de 11 ans atteint d'une rare maladie.

Il n'a jamais cessé de sourire.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
637 637 Partages

Taylor Dodsworth, 11 ans, est tombé malade lors du dernier jour d'école, juste avant les vacances, à la fin de l'année. Mais le 26 décembre, alors qu'il jouait avec le drone qu'il avait reçu à Noël, Taylor a commencé à avoir des douleurs aux jambes et des difficultés à respirer. Son grand-père l'a amené voir un médecin qui a prescrit 10 jours d'antibiotiques pour une pharyngite.

Mais le 5 janvier, Taylor n'allait pas mieux et aucun médecin n'avait réussi à trouver ce qui clochait. Le 12 janvier, Taylor était si pâle qu'un médecin s'est inquiété et a recommandé de nouveaux tests. C'est là que Taylor a appris qu'il était atteint de leucémie. 

La mère de Taylor, Gemma Dodsworth, était anéantie. Mais Taylor ne voulait pas baisser les bras. Il a eu deux traitements de chimiothérapie et il n'a jamais cessé de sourire. Il a dit à sa mère «Je vais vaincre mon cancer» en ajoutant de ne pas pleurer pour lui. Tout semblait enfin aller pour le mieux pour la petite famille de Long Eaton, en Angleterre. 

Mais le 4 février dernier, Taylor s'est réveillé dans d'atroces douleurs à la poitrine et de son côté gauche. Gemma a appelé l'ambulance et Taylor est rentré à l'hôpital de toute urgence. Mais les médecins ne savaient pas ce qu'il avait. Et l'état de Taylor se détériorait de minute en minute. 

«Il a été mis sous oxygène et était désorienté par la morphine. Je lui ai dit que je l'aimais mais il avait désespérément besoin de sang. Soudain, des médecins, des chirurgiens et des infirmières sont apparus de nulle part et ont injecté du sang dans son corps le plus rapidement possible. Il avait une hémorragie interne mais ils ne savaient pas où», raconte Gemma.

Les médecins ont coupé l'artère principale de sa jambe afin d'arrêter le saignement et Taylor a subi deux arrêts cardiaques au cours de l'opération.

«Mais mon garçon a continué à se battre jusqu'à la fin», dit Gemma. Jusqu'à ce que son coeur lâche. 

Taylor souffrait de leucémie promyélocytaire aiguë (LPA), une forme rare et agressive de leucémie. 

«Nous étions tous avec lui quand il est mort. Je lui ai tenu la main, l'ai embrassé et lui ai dit que je l'aimais. Il était dans le coma, ça n'aura pas été traumatisant pour lui», ajoute la mère. «Perdre un enfant est le pire sentiment imaginable. Je suis engourdie par la douleur. Mais une chose est sûre: ce beau garçon, mon fils, m'a rendue fière.» 

Gemma, qui est enceinte de 26 semaines, accouchera bientôt d'une petite fille nommée Tia. C'est Taylor qui avait trouvé le nom. Son frère Harley, 7 ans, et sa soeur Harper, 2 ans, sont aussi très tristes d'avoir dû dire adieu à leur frère aîné aussi vite. 

Partager sur Facebook
637 637 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran