Nouvelles : Si vous recevez une de ces contraventions, il ne faut pas les payer!

Si vous recevez une de ces contraventions, il ne faut pas les payer!

Une enquête très importante expose le phénomène des « fausses contraventions »

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
515 515 Partages

Il nous arrive tous un jour de revenir à notre voiture et d’avoir la mauvaise surprise d’apercevoir une contravention sur notre pare-brise. 

Mais il faut bien faire attention si votre véhicule se trouve dans un stationnement privé. 

Une enquête de CBC sur les contraventions liées aux stationnements publics et privés a révélé des informations importantes. 

Une entreprise de Toronto du nom de ParkLink distribue pour environ 600 millions de dollars en contravention chaque année. 

Les contraventions sont souvent distribuées sur des stationnements privés situés près des hôpitaux. 

Aldo Columpsi/CBC

Une seconde entreprise, Impark, a été fondée en 1962 et gère plus de 400 000 places de stationnement partout au Canada et aux États-Unis.

Mais les contraventions que distribue ce genre d’entreprise ne sont pas valides. 

« Une entreprise privée n’a pas le droit de distribuer une contravention », affirme l’avocat John Weingust.

Elles sont pratiquement identiques à celles que remette la ville et c’est pourquoi les gens croient qu’elles sont valides. 

Si vous recevez une contravention de stationnement remise par une entreprise privée, vous pouvez la jeter dans les poubelles. 

Timothy Neesam/CBC

Un homme a contacté CBC pour se plaindre à propos de ParkLink. 

L’homme avait payé 8 $ pour stationner son véhicule pendant la journée.

Lors de son retour à la voiture en fin de journée, il a réalisé qu’une contravention de 70 $ se trouvait sur son pare-brise pour avoir « omis de préciser correctement l’heure de départ ».

Et si vous souhaitez contester une contravention, l’entreprise vous charge automatiquement 10 $ de frais. 

Timothy Neesam/CBC

Si vous refusez de payer, ParkLink vous avise qu’une agence de recouvrement se chargera de votre dossier.

John Weingust affirme que cette menace est totalement fausse. 

Il mentionne que si vous recevez une contravention d’une entreprise privée, ne payez pas et ce, peu importe les menaces. 

« Laissez-les vous poursuivre en justice. » dit-il. 

ParkLink a d’ailleurs refusé toute entrevue avec CBC. 

Partager sur Facebook
515 515 Partages

Source: cbc.ca · Crédit Photo: Capture d'écran