Nouvelles : Des chirurgiens québécois ont réalisé la première greffe du visage au Canada

Des chirurgiens québécois ont réalisé la première greffe du visage au Canada

Une grande avancée pour la médecine au pays.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
2,449 2.4k Partages

C'est une très bonne nouvelle pour le monde de la médecine, des chirurgiens de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont ont réussi à réaliser une greffe du visage, une première au Canada.

C'est la chaîne de télévision TVA Nouvelles qui rapporte cette nouvelle qui fait chaud au coeur. Des chirurgiens de l'hôpital Maisonneuve-Rosemont ont réussi à réaliser une greffe du visage, une première au Canada. Il s'agit d'une grande avancée pour la médecine au pays et cela vient concrétiser des années de recherches et de travail de la part de ces chirurgiens.

La personne qui a pu bénéficier de cette première opération du visage est un homme d'une soixantaine d'années appelé Maurice Desjardins. Le pauvre homme avait été défiguré par une balle perdue lors d'une séance de chasse dans les bois raconte TVA Nouvelles. Lors de l'opération l'homme a donc reçu un tout nouveau visage soit deux mâchoires, un ensemble de muscles, de la peau, des nerfs et des dents. TVA Nouvelles affirme que l'ensemble de ces greffes va pouvoir l'aider à mener une vie normale, c'est à dire pouvoir mastiquer sa nourriture ou tout simplement respirer.

Cela doit être un soulagement pour Maurice Desjardins qui a passé de longues années à souffrir de son apparence et de ses problèmes physiques. On se félicite donc de cette avancée dans la médecine canadienne puisque cela va permettre à un homme qui a beaucoup souffert de vivre une vie meilleure et ça cela n'a pas de prix. 

On vous laisse un reportage de Radio-Canada qui fait le point sur la situation:

Cette histoire fait écho à une autre histoire de greffe du visage qui s'est passée cet été. Aux États-Unis, une fille qui s'est tirée une balle dans la face est devenue la plus jeune personne à avoir une greffe du visage à 21 ans. Lorsqu'elle avait 18 ans, Katie Stubblefield avait décidé de mettre fin à ses jours parce qu'elle venait de subir plusieurs opérations intestinales qui avaient été très éprouvantes. Ajouté à cela, ses deux parents venaient de perdre leur travail, l'ambiance était plus que morose et elle avait décidé d'en finir. Elle s'est enfermé dans sa salle de bain avec un pistolet et se tire dans le visage mais ne meurt pas. Elle est totalement défiguré évidemment et elle survit bel et bien à cette situation qui normalement aurait tué 99.9% des gens. Si le destin a décidé qu'elle devait rester en vie c'est qu'il y avait une raison. Elle décide donc de se mettre sur une liste d'attente pour se faire greffer un visage.

Partager sur Facebook
2,449 2.4k Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Facebook