Nouvelles : Des musulmans font une pétition pour avoir deux jours fériés pour célébrer la plus importante des fêtes islamiques

Des musulmans font une pétition pour avoir deux jours fériés pour célébrer la plus importante des fêtes islamiques

Une demande qui ne fait pas l'unanimité.

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
16,419 16.4k Partages

C'est le genre d'histoire qui va créer sans doute une grosse polémique. En Australie, des musulmans font une pétition pour avoir deux jours fériés pour célébrer l'Aïd.

C'est le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire du bruit au sein de la population australienne. Les musulmans du pays ont unis leurs forces pour demander publiquement au gouvernement de leur accorder deux jours fériés pour célébrer la fête de l'Aïd. Pour ce faire, ils ont décidé de faire une pétition qui au moment d'écrire ces lignes a reçu près de 3000 signatures. L'objectif de la communauté musulmane et de réunir le plus de signatures possibles et de déposer la pétition d'ici le 15 octobre pour que le Parlement examine leur demande. 

Wikipédia rappelle que l'Aïd "dont le nom complet est Aïd al-Adha signifie "fête du sacrifice" est la plus importante des fêtes islamiques. Elle célèbre la fin du Ramadan". La coutume est de sacrifier des moutons ou des chèvres pour ensuite faire un grand repas de famille. Une fête très conviviale parfois vu d'un mauvais oeil par les gens qui ne connaissent pas la culture musulmane.

Derrière la volonté d'avoir assez de temps de repos pour célébrer la fête la plus importante de la communauté musulmane, il y a aussi une volonté de cette dernière de voir la religion musulmane d'avantage accepter par les Australiens comme peuvent l'être la religion catholique et la religion juive. C'est donc par souci d'égalité que la communauté musulmane formule cette demande au gouvernement canadien.

Reste à savoir si la communauté va recevoir assez de signatures et de soutien de la part de l'opinion publique australienne parce qu'on le sait qu'aux quatre coins du monde la religion musulmane a mauvaise presse ces dernières années notamment en raison des amalgames faites par une large partie de la population entre religion et terrorisme. Un rapprochement déplorable qui est malheureusement bien réel.

La dernière polémique et surtout la dernière amalgame en date remonte justement à la fête de l'Aïd qui a eu lieu cet été. Dans la ville de Londres en Angleterre, une famille musulmane célébrant l'Aïd dans son jardin a choqué une grande partie de la population sous prétexte qu'il y aurait une grande quantité de viande à l'arrière de leur maison. Ainsi, cette demande de deux jours fériés pour célébrer cette fête ne risque pas d'obtenir un soutien total de la part de la population australienne. 

Partager sur Facebook
16,419 16.4k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Adobe Stock