Nouvelles : Des scientifiques peignent des yeux sur le derrière des vaches pour une raison vraiment brillante!

Des scientifiques peignent des yeux sur le derrière des vaches pour une raison vraiment brillante!

Fallait y penser!

Publié le par Ayoye dans Nouvelles
Partager sur Facebook
4 4 Partages

Des scientifiques ont trouvé une solution toute simple pour éviter que les fermiers en Afrique n’aient à tirer sur les lions : ils peignent des yeux sur le derrière des vaches.

Cette idée est peut-être saugrenue, mais suite à des essais, il semblerait que le roi des animaux ait moins tendance à attaquer le bétail s’il croit qu’on le regarde ou surveille. De cette façon, fermiers et lions pourraient cohabiter plus facilement.

Cette technique est présentement à l’essai par des scientifiques de l’University of New South Wales en Australie, après qu’ils aient remarqué que les lions avaient une tendance à se replier quand leurs proies les regardaient.

« Les lions sont des chasseurs embusqués qui se dirigent discrètement vers leur proie pour s’approcher d’elle et lui sauter dessus sans se faire voir, » explique Neil Jordan, un biologiste de UNSW.

« Mais quand la proie le remarque et que le lion réalise qu’il a été aperçu, il abandonne. »

Certains papillons affichent des motifs ressemblant à des yeux sur leurs ailes afin d’éloigner les prédateurs, il semblerait que cette tactique fonctionne pour d’autres animaux.

Le lion étant une espèce vulnérable dans la liste des espèces animales en voie d’extinction, il s’avérait nécessaire d’intervenir pour éviter de les décimer. Malgré ce statut, les fermiers demeuraient leur plus grande menace.

En trouvant une façon d’éviter que les lions déciment le bétail, les scientifiques espèrent que les fermiers et les prédateurs cohabiteront plus facilement, l’habitat naturel de ces grands félins se voyant réduit par la population humaine.

Dix semaines après avoir peint des yeux sur le derrière d’un tiers d’un troupeau de 62 vaches, il s’est avéré que seulement trois vaches non peintes aient été tuées.

Toutefois, cet échantillon est trop petit pour dire que la chance n’a pas été de la partie, mais en juillet, de nouvelles expériences auront lieu à Botswana.

Avec des balises GPS, les scientifiques pourront avoir davantage de données et mieux étudier ce comportement. 

Partager sur Facebook
4 4 Partages

Source: sciencealert.com/scientists-are-painting-eyes-on-cows-butts-to-stop-lions-getting-shot · Crédit Photo: Courtoisie de Ben Yexley/UNSW